Assad : « Acceptez vous qu'une délégation soit envoyée en France pour enquêter sur les raisons pour lesquelles votre armée sous Sarkozy puis sous Hollande a attaqué les Libyens, et tué des dizaines ou des centaines de milliers d'entre eux ? »

Bachar al Assad pour se défendre de son refus d’accepter l’envoi d’observateurs étrangers en Syrie a déclaré qu’il s’agissait d’une question de souveraineté lors d’une interview avec des journalistes français pour Europe 1 (vidéo ci-dessus). Il a fait un parallèle avec la France en déclarant :

A 10’00 » « Est-ce que vous accepteriez, si vous le demandez à votre gouvernement, qu’une délégation syrienne soit envoyée chez vous pour enquêter sur les raisons pour lesquelles votre armée sous Sarkozy puis sous Hollande a attaqué les Libyens, et tué des dizaines ou des centaines de milliers d’entre eux? Est-ce que nous pouvons aller enquêter sur l’argent que Sarkozy a reçu de Kadhafi? C’est une question de souveraineté. Non, nous ne permettrons pas à Amnesty de venir ici. Sous aucun prétexte… ».

Afrique Monde
In the Spotlight

Mohammed ben Salmane blessé

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Mohammed ben Nayef, ancien prince héritier saoudien, confirme sur son compte Twitter que le fils et successeur désigné du roi saoudien, Mohammed ben Salmane, avait été blessé au cours de la fusillade qui a eu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*