Assane Diouf retourne dans sa cellule

Fin de punition pour Assane Diouf. «L’insulteur public», qui était en cellule punitive, est retourné dans sa cellule «sans faire de vague», précise Les Échos.

Le journal rappelle que sa punition faisait suite à une bagarre avec l’un des gardiens de la prison de Rebeuss. Le garde pénitentiaire en question serait un talibé de Cheikh Béthio, qui aurait cherché à faire payer Assane Douf ses insultes contre son guide.

In the Spotlight

Les 18 000 Ouïghours d’Al-Qaïda en Syrie

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

L’Armée arabe syrienne prépare ses plans d’attaque afin de libérer le Nord-Ouest du pays, c’est-à-dire la région d’Idleb dans laquelle les jihadistes en déroute se sont réfugiés. Selon le commandement, la plupart des combattants seraient [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*