Assange dit avoir les preuves du soutien de Daech par « En Marche! », le parti d’Emmanuel Macron

Le fondateur du site WikiLeaks Julian Assange a affirmé au journal russe Izvestia que des emails de Hillary Clinton contenaient également des informations sur le président français Emmanuel Macron.

«Assange va jeter de l’huile sur le feu de la campagne présidentielle en France», titre, le 3 février, un des plus anciens journaux russes Izvestia. La publication laisse entendre que WikiLeaks pourrait révéler des zones d’ombre concernant l’un des favoris de l’élection présidentielle de 2017 en France.

«Nous possédons des informations intéressantes concernant l’un des candidats à la présidence française – Emmanuel Macron», a ainsi déclaré Julian Assange à Izvestia. «Ces données proviennent de la correspondance personnelle de l’ex-secrétaire d’Etat américain, Hillary Clinton,.»,a-t-il précisé,en affirmant détenir les preuves de soutien de « En Marche! »,le parti lancé par Emmanuel Macron aux groupes terroristes en Syrie

Le 1er février, WikiLeaks avait déjà annoncé qu’on pouvait trouver dans ses archives près de 5 000 documents mentionnant Marine Le Pen et François Fillon, rivaux de l’ancien ministre de Finances de François Hollande à l’élection du 23 avril et tous deux actuellement au centre de scandales d’emplois fictifs. Parallèlement, le site publiait quelques extraits des courriels de Hillary Clinton et de son directeur de campagne où était évoqué le leader du mouvement En Marche ! L’un d’eux contenait une description de son profil et un autre une invitation pour un dîner organisé par Emmanuel Macron (alors ministre de l’Economie), en compagnie de Manuel Valls et de plusieurs personnalités politiques européennes.

Des informations qui ne risquent guère de nuire au candidat. Mais les dernières déclarations de Julian Assange aux médias russes laissent penser que des informations plus compromettantes sur Emmanuel Macron pourraient être révélées.

Source

 

http://fr.whatsupic.com/nouvelles-politiques-monde/1489442462.html

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*