Assises de l’entreprise : Baïdy Agne dit quatre vérités

Lors des Assises de l’entreprise, le président du Conseil du patronat, Baïdy Agne s’en est pris au gouvernement qui, selon lui, n’entretient pas la complicité patriotique et la complémentarité républicaine indispensables dans un partenariat public/privé. Un plaidoyer aux allures d’un règlement de comptes qui n’a pas laissé indifférent le ministre de l’Economie et des Finances.baidy agne

« L’Etat a fait des efforts pour l’entreprise et s’évertue à les renforcer. Mais, l’entreprise doit-elle tout attendre ? Compétitivité à renforcer, créativité à consolider, viabilité à fortifier, voilà des enjeux qui interpelle l’entreprise », a répliqué Amadou Bâ. Concernant la fermeture répétée d’entreprises sénégalaise, le ministre de l’Economie dégage la responsabilité de l’Etat. L’Etat n’a aucun intérêt à regarder ses fleurs se faner. Sinon, il ne lui respecterait plus que les yeux du fisc pour pleurer ses entreprises. Nous avons besoin d’entreprises fortes pour tirer la croissance », a-t-il laissé entendre, d’après L’As

In the Spotlight

Non au misérabilisme ! Par Soro DIOP

by James Dillinger in CONTRIBUTION 0

Aux jeunes kenyans, à Nairobi, le Président américain Barack Obama avait lancé : « L’Afrique est en marche. Il n’y a aucune limite à ce que vous pouvez accomplir ». Le Président de la République [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*