Attaques Contre Le Régime : Mor NGOM Monte Au Front Et Fait Feu Sur SONKO, Abdoul MBAYE, Et Thierno Alassane SALL

Après les sorties de l’ancien Pm, Abdoul Mbaye, de l’ancien ministre, Thierno Alassane Sall, du député et leader de Pastef/ les Patriotes, Ousmane Sonko, contre le pouvoir, la réplique n’a pas tardé.

C’est la Convergence des cadres républicains  qui est montée au créneau pour apporter la riposte.  «Thierno Alassane Sall dont l’envergure locale ne dépasse pas sa maison à Thiès, a du mal à se déployer dans son propre quartier. Il a une table de valeurs très éloignée des valeurs», cogne Mor Ngom, ministre-conseiller et responsable des cadres républicains.

En ce qui concerne Ousmane Sonko, poursuit Mor Ngom, «cet expert improvisé est dans la contre-vérité éternelle ; il est incurable, parce que sa haine est incurable». L’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye en a également pris pour son grade.

«Recalé à l’examen des  législatives dernières avec un score ridicule de 0,02 %, il est dans le virtuel. Abdoul Mbaye n’a aucune référence aux valeurs lui qui, après avoir consigné les décrets d’approbation des contrats pétroliers, se dédit avec autant de légèreté aveuglé par les projecteurs de la haine», tacle Mor Ngom.

Lors de la cérémonie de dédicace du livre, «Pétrole et gaz du Sénégal : chronique d’une spoliation» de Sonko, les trois cités en avaient profité pour descendre en flammes Macky et son régime.

S’agissant de la visite du Président Macron que le Pds menace de saboter, la Convergence des cadres républicains (Ccr) dénonce ce qu’elle considère comme une «provocation» et se dit prête à répondre coup pour coup. «Il est hélas regrettable de constater que la haine continue de traverser un pan entier du Parti démocratique allant jusqu’à appeler à violer les règles de bienséance de la Téranga sénégalaise», selon Mor Ngom.

Magib GAYE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*