Augmentation du nombre des députés : DIAGNE Fada, Souleymane Ndéné NDIAYE et autres disent niet

ASSEMBLEEDécidément, l’Entente des forces de l’opposition (EFOP) prête au président de la République toutes les intentions. Croyant savoir que Macky SALL compte repousser les élections législatives prévues en 2017, Modou DIAGNE Fada, Souleymane Ndéné NDIAYE et Aliou SOW ont clairement manifesté leur hostilité à ce projet. Pas seulement. Toujours concernant ces joutes électorales, ces anciens barons du régime de WADE dénoncent toute idée d’une augmentation du nombre des députés.

Face à la presse, ce mardi 12 juillet, l’Entente des forces de l’opposition trouve que porter le nombre de députés à 160 est inutile. «Nous ne pouvons comprendre l’utilité de l’augmentation de 10 autres députés», ont-ils renseigné. Avant de mettre en avant leurs exigences. «Nous voulons que les listes départementales majoritaires soit désormais élaborées sur la base du nombre impair. Cela en vue de disposer d’une Assemblée nationale plus proche de la parité», ont demandé Aliou SOW et Cie.

WALFnet

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*