Autosuffisance en riz en 2017, une promesse ‘’non tenue’’

Au cours d’une visite dans la vallée du fleuve Sénégal en 2014, le président de la république, Macky Sall avait annoncé la réalisation de l’autosuffisance en riz en 2017.
Loin de l’objectif de 1,6 million de tonnes de riz, l’Etat n’a pas réussi à relever le challenge, confortant la position des plus sceptiques lors de l’annonce.

L’annonce avait donné lieu à de nombreux commentaires, des voix sceptiques s’étaient levées pour infirmer la possibilité de la réalisation de cet objectif. Mais, le chef de l’Etat, appuyé par un ministre de l’agriculture déterminé, croyait fermement à sa réalisation.
Lors d’un Conseil présidentiel consacré au programme national d’autosuffisance en riz (Pnar) dans lequel 74 milliards ont été injectés, Macky Sall affirmait que « l’autosuffisance en riz en 2017 était un challenge largement à notre portée si toutes les parties prenantes s’engageaient dans la même direction et s’il y avait une synergie de tous nos efforts ».
Aujourd’hui, il faut reconnaître que 2017 est derrière nous, or, ces déclarations dans un sens prosaïque, sont synonymes de promesse. Encore une fois donc une promesse non tenue par le président de la république.
Cependant, la meilleure production en riz a été atteinte cette année avec 1,015 tonne. Ce qui peut constituer une circonstance atténuante pour le régime dans les termes de cette maxime ‘’l’intention vaut l’acte’’.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*