Babacar Ndong mort à la gendarmerie…Les défenseurs des droits de l’homme exigent une enquête

assane-dioma-ndiayeAprès la mort du jeune Babacar Ndong dans les locaux de la gendarmerie de Yarakh, le 15 novembre dernier, Amnesty international Sénégal, la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh) et la Société internationale des droits de l’homme (Sidh/ Sénégal) souhaitent l’ouverture d’une enquête pour déterminer les causes du drame. Mieux, ces organisations de défense des droits de l’homme souhaitent qu’une enquête soit menée jusqu’au bout.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*