Ballet des hommes politiques à Touba : Idy cloue au pilori le régime…

idy-seckEn visite, hier, à Touba, Idrissa Seck a encore tapé sur le régime de Macky Sall.

Le président de Rewmi, Idrissa Seck, avec une forte délégation de son parti, a été reçu par le Khalife général des mourides, Serigne Sidi Mactar Mbacké, et son porte-parole, Serigne Bass Abdou Khadre, à la résidence Khadimou Rassoul ce mercredi. A sa sortie d’audience, comme à son habitude, à chaque déplacement à Touba, le président du Conseil départemental de Thiès a tiré à boulets rouges sur le régime de Macky Sall.
Evoquant la sortie de prison de Karim Wade qu’il a été le premier à qualifier de deal, Idrissa Seck a dit ne plus vouloir s’y appesantir et être passé à autre chose. «Le deal international sur la libération de Karim Wade est derrière nous. Ce qui m’intéresse en ce moment et qui me fait mal, c’est la souffrance du peuple sénégalais qui tire le diable par la queue. Et cette souffrance est à l’origine de cette recrudescence de la violence dans notre pays», a-t-il soutenu en compagnie de ses proches collaborateurs, dont Déthié Fall et Yankhoba Diattara.
Idrissa Seck qui s’est également contenté de placer un mot sur les lenteurs notées dans l’élaboration de la carte d’identité Cedeao. «Il faut beaucoup de correction sur ce que tout le monde a constaté. Cela participe à inscrire le moins de citoyens, alors que c’est le contraire qui devait se produire. Eux mêmes (les tenants du pouvoir), ils se rendront compte qu’il y a beaucoup de choses à corriger», a-t-il confié.
L’ex-maire de Thiès est, en revanche, longuement revenu sur ses relations anciennes avec la famille de Serigne Touba, notamment Serigne Bass Abdou Khadre qui est «un ami personnel». Selon lui, quelles que soient les contraintes liées à son calendrier, sa présence à Touba est une obligation pour communier avec la famille de Serigne Touba.

(Source : Le Populaire)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*