Barra Gaye s’est dégonflé pour obtenir une liberté provisoire

Barra Gaye a obtenu la liberté provisoire de manière pas triomphale. Le responsable de l’Union des Jeunesses Travaillistes Libéraux a B GAYEretiré tous les propos qu’il a tenu à l’encontre de Macky Sall. Selon le quotidien l’As Barra Gaye s’est complètement déglonflé quand il a fallu revendiquer la paternité des propos sur les passeports diplomatiques délivrés aux homosexuels.

Le patron de l’Ujtl a gagné une liberté provisoire après six mois de détention. Mais pour cela, il a fallu qu’il se débine devant le juge du tribunal correctionnel de Dakar. En effet, nos confrères de l’As qui étaient présents à l’audience affirment que contrairement à l’engagement militant qui a accompagné ses propos, lors du meeting de Mbacké le 24 mai dernier, Bara Gaye n’a pas assumé la paternité de tous ses dires à la barre.
Après la diffusion de l’enregistrement sonore par le juge, comme pour le mettre devant le fait accompli, le jeune leader libéral a tenu à repréciser sa pensée. « D’abord ce n’est pas l’élément sonore que j’ai écouté à l’enquête », a-t-il dit avant de contester la dernière phrase de l’enregistrement où il disait « goorjigeen la (c’est un homosexuel) », terme repris en coeur par la foule. A l’en croire, ce terme lui a été imputé car chantonné au pluriel par la foule.
Néanmoins, le Parquet requiert six mois ferme notant que « le prévenu a la liberté d’exprimer ses ressentiments, mais c’est la manière de le faire qui heurte ». Délibéré le 21 janvier prochain.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*