Bénin Après Dantokpa, un autre marché de Cotonou prend feu

Marche en FeuLa série noire des lieux de commerce continue dans la capitale économique du Bénin. Après le drame du marché Dantopka d’il y a quelques semaines, c’est tour du marché Ganhi, situé en plein cœur d’une zone commerciale qui reçoit la visite des flammes dans la nuit du dimanche 15 au lundi 16 novembre 2015.

Une trentaines de boutiques partis en fumée et des dégâts matériels importants. C’est le bilan de l’incendie du marché Ganhi. 

Selon des indiscrétions, des femmes commerçantes du marché Ganhi auraient oublié d’éteindre leur feu de cuisson avant de rentrer. Les enquêtes sont en cours pour vérifier cette thèse d’après des responsables du marché. Le feu serait survenu aux environs de deux heures du matin dans la nuit de dimanche à lundi 16 novembre 2015. Les populations ont donc appelé à la rescousse les sapeurs-pompiers qui se sont hâtés sur les lieux.

Mais, environ une heure après le départ des sapeurs-pompiers, deux autres incendies ont été à nouveau signalés sur les mêmes lieux. Où d’autres boutiques auraient pris feu. Ce qui obligea les sapeurs-pompiers à revenir sur le site. Avant l’aube, le feu a totalement été maîtrisé, laissant derrière lui, des victimes dans la tristesse et la désolation. Parmi les dégâts matériels, on compte, des fruits et légumes, des huiles, des appareils électroménagers, des bijoux, des pagnes, et quelques biens précieux. 

Pour l’heure, ces dégâts matériels ne sont pas évalués. De même, l’origine exacte de l’incendie n’a pas encore été clarifiée. La thèse selon laquelle un feu de cuisson non éteint serait à l’origine du drame reste une hypothèse. 

Face à ce drame survenu quelques jours après celui du marché Dantokpa, il importe de trouver des solutions urgentes en vue de sécuriser les marchés sur toute l’étendue du territoire national.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*