Bénin/Affaire trafric de drogue : comparution de Sébastien Ajavon pour « flagrant délit »

img_6830-768x521Le PDG du groupe béninois Cajaf Comon, Sébastien Adjavon, interpellé suite à la découverte de 17,2 kg de cocaïne dans l’un des conteneurs destinés à sa société, a été présenté ce vendredi en compagnie de trois de ses collaborateurs au procureur de la République, qui a ordonné leur comparution pour « flagrant délit ».

Après une semaine de garde à vue, le PDG du groupe va devoir s’expliquer sur la présence de cette quantité de drogues dans l’un des conteneurs destinés à sa structure.

 L’homme d’Affaires béninois et ses trois collaborateurs inculpés dans ce trafic de stupéfiants sont défendus par un collège de 26 avocats au tribunal de première instance de Cotonou.

Le ministère public qui a rappelé l’interdiction de l’usage de cette substance selon la loi, a fait lecture de l’acte d’inculpation. Le procureur de la République, après avoir écouté Sébastien Ajavon et ses collaborateurs, les mis en cause comparaissent sous « mandat de dépôt avec comparution immédiate en flagrant délit ».

M. Ajavon est interpellé pour trafic de cocaïnes découvertes dans un conteneur chargé de gésiers de poulet embarqué depuis le Brésil et destiné à la société Cajaf Comon. Trois autres personnes sont accusés dans le même dossier.

Le roi de la volaille et du poisson, Sébastien Ajavon, le principal mis en cause, nie toute implication et soutient qu’il s’agit d’un montage orchestré pour nuire à sa personne et ternir son image.

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*