Bogal : Les deux filles retrouvées mortes dans un marigot ont été violées et tuées

9101895-14480802A Bogal (département de Bounkiling), à Sédhiou, c’est un double meurtre qui y défraie la chronique. En effet, les corps de deux jeunes filles s’étaient échoués sur la berge du marigot, il y a quelques jours. Depuis lors, les populations ne cessent de se poser des questions sur la disparition et la découverte des deux corps. Après autopsie, le Procureur de la région a écarté la piste de la noyade antérieurement évoquée avant de révéler que “les filles ont été sauvagement violées avant d’être tuées”. “La gendarmerie de Bounkiling a été saisie et le Commandant a reçu des instructions dans ce sens. Une enquête a été ouverte”, renseigne-t-il avant d’indiquer sur la Rfm, repris par Le Pop, que 4 personnes ont été arrêtées. “On ne peut pas les appeler des suspects, c’est juste des arrestations de routine, des personnes qui étaient à 50 m du lieu de la commission de l’infraction. Si ces éléments permettent aux enquêteurs de les maintenir en garde à vue et d’avoir des éléments par rapport aux faits criminels, ils seront retenus et seront déférés au parquet”, a-t-il dit. Le Procureur a, cependant, tenu à préciser : “Nous sommes au début de l’enquête et nous n’allons pas nous précipiter. Nous allons mettre tous les éléments en ordre pour pouvoir faire une bonne enquête et arrêter les bonnes personnes. Cette affaire est encore non élucidée”.

In the Spotlight

Tshisékédi promet «un Congo» sans «haine» ni «division»

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Félix Tshisékédi, peu après avoir été déclaré par la Cour constitutionnelle nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC), a adressé ses remerciements à l’ensemble de ses compatriotes, leur assurant sa volonté de bâtir [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*