Boris Johnson nommé ministre

boris_johnsonL’ancien maire de Londres et figure de proue du camp du « leave » Boris Johnson est devenu le nouveau ministre des Affaires étrangères du gouvernement de Theresa May.

Une surprise pour certains qui voyaient sa carrière politique enterrée après qu’il ait décliné de se présenter à la succession de David Cameron pour devenir nouveau Premier ministre.

Il s’est dit « très, très touché, très, très fier qu’on lui offre cette chance » en réaction à sa nomination.

« Je pense que Theresa a fait un formidable discours à propos de ces ambitions pour le pays et comment elle voyait le gouvernement conservateur tirer le pays vers l’avant », a-t-il ajouté.

Il s’agit du premier poste gouvernementale de Boris Johnson qui a été maire de Londres de 2008 jusqu’à cette année.

Le nouveau ministre des Affaires étrangères est issu d’une famille compétitive et performante.

Son père Stanley est un conservateur membre du parlement européen, un de ses frères, Jo, était un ministre dans le gouvernement de Cameron et sa sœur Rachel est une journaliste et écrivaine.

Tous avaient apporté leur soutien au camp du « remain » pour rester au sein de l’Union Européenne.

Boris Johnson devient le successeur de Philip Hammond, nommé ministre des Finances et donc numéro 2 du gouvernement.

Amber Rudd devient ministre de l’intérieur, l’ancien poste de Theresa May.

Et l’Eurosceptique Davis Davis va prendre la tête du ministère conçu spécialement pour s’occuper du Brexit.

Image captionLa nouvelle Première ministre britannique a été rejoint par son mari Philip devant le numéro 10 Downing Street.
BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*