Brexit : du temps donné au Royaume-Uni

merkel mayAngela Merkel et Theresa May ont convenu que la Grande-Bretagne avait besoin de temps avant de notifier sa demande de sortie de l’Union Européenne.

Theresa May s’est rendue pour la première fois en Allemagne en tant que premier ministre britannique. Lors d’une conférence de presse, la chancelière allemande s’est dit prête à accorder le temps nécessaire à la Grande-Bretagne pour négocier sa sortie de l’UE.

“Il est dans l’intérêt de tous que la Grande-Bretagne demande cette sortie quand elle aura une position de négociation bien définie, a déclaré Angela Merkel.

A ses côtés, Theresa May a réitéré que son pays ne va pas déposer sa demande formelle de sortie cette année.“Cela va prendre du temps et demander un travail très précis” pour affiner la position du Royaume-Uni dans les tractations avec le reste des états membres sur les conditions de sortie, a-t-elle souligné.

La cheffe du gouvernement britannique a aussi tenu à rappeler que son pays va continuer à travailler avec ses partenaires européens et à maintenir des liens économiques les plus solides possibles.

Selon les traités européens, les négociations doivent s’achever dans un délai de deux ans, une fois que la demande officielle de sortie de l’UE est formulée. Les spécialistes prévoient donc la sortie de la Grande-Bretagne à l’horizon 2019.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*