Bureau politique : Le Ps va «enterrer» ses rebelles le 30 décembre

Du nouveau dans le conflit interne qui couve chez les Verts. Le prochain bureau politique du Parti socialiste (Ps) retenu pour le 30 décembre risque de marquer un coup d’arrêt pour stopper le vent de rébellion qui souffle sur les flancs du parti senghorien. Ousmane Tanor Dieng et Cie sont déterminés à en finir, avec les frondeurs, Khalifa Sall et Cie qu’ils envisagent d’exclure définitivement de leurs rangs.

«Le cas des camarades du parti dissidents ont été abordés. Nous avons constaté que la dissidence est en train de se transformer progressivement en dissidence politique avec des réunions et la vente de cartes à l’effigie du parti. Nous avons constaté qu’il était nécessaire de mettre un terme à cette insupportable suffocation médiatique que suscitent ces prises de positions», a martelé le Secrétariat exécutif national (Sen) du Ps, à l’issue d’une réunion tenue hier à la Maison du parti.

«Il a été question, indique le porte-parole Alpha Balla Gaye, à travers les discussions, de porter ce point au prochain bureau politique qui sera tenu la semaine prochaine et qui traitera de la vie du parti, évaluation et perspectives». De même, «la question de l’assignation en justice a été abordée, et le parti a pris toutes les dispositions idoines pour répondre à cette assignation.

Le parti suit son programme. Le 8 janvier, c’est la date du procès. Valablement, le parti ne pouvait plus tenir une réunion de BP le 8 janvier. Le Bureau politique a été convoqué le samedi 30 décembre», justifie Alpha Balla Gaye.

In the Spotlight

Urgent : La France répond à l’ultimatum Russe sur le FCFA

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le franc CFA fait couler beaucoup d’encre, depuis longtemps, avec une accélération et une tension sans précédent depuis quelques mois.  La semaine dernière, La Russie a donné un ultimatum à la France pour mettre fin au système [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*