Burkina: 7 membres des forces de l’ordre tués dans une explosion

Au moins sept membres des forces de l’ordre burkinabè ont été tués dans la nuit de lundi à mardi par l’explosion d’un engin artisanal en allant renforcer un poste de gendarmerie attaqué dans l’est du Burkina Faso, selon des sources sécuritaires.

« Sept soldats, membres d’une équipe mixte (gendarmes et militaires) qui allait en renfort à Pama (est), ont péri lorsque leur véhicule a sauté sur un engin explosif artisanal », a déclaré une source sécuritaire à l’AFP. Une autre source sécuritaire a fait état de huit morts.

Pama, poste de gendarmerie à une centaine de km de Fada N’Gourma (chef lieu de la région de l’Est), a été « attaqué vers 02H00 du matin », selon une troisième source sécuritaire. L’attaque du poste a duré « plus d’une heure et n’a pas fait de victime », a poursuivi cette source, précisant que les locaux ont été incendiés par les individus en « grand nombre et lourdement armés ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*