Burkina Faso: la visite d’Emmanuel Macron contestée par la rue ouagalaise

Arrivé dans la nuit à Ouagadougou, le président français, Emmanuel Macron était attendu à l’université de la capitale burkinabè pour un discours devant présenté sa politique africaine. Mais, en marge des applaudissements, une partie de la jeunesse du pays des hommes intègres a décidé de manifester de voir le jeune président (il a 39 ans) être fêté de la sorte.

#MacronàOuaga : les jeunes ont barricadé les voies. L’impérialisme, le néocolonialisme à bas, scandent-il#MacronàOuaga : les jeunes ont barricadé les voies. L’impérialisme, le néocolonialisme à bas, scandent-il pic.twitter.com/u6JOC1TJGW

— Rodrigue Tagnan (@RodrigueTagnan) 28 novembre 2017

Il n’y a que 88 étudiants qui auront accès à l’amphi ou Macron doi s’entretenir. Les étudiants ne sont pas d’accord. #Burkina #MacronAOuaga #lwilaIl n’ya que 88 étudiant qi auron accès à l’amphi ou Macron doi s’entretenir. Les étudiant ne son pa d’accord.#Burkina #MacronAOuaga #lwila pic.twitter.com/a38AsSZcbg

— SANGA B. BEN YACINE (@SangaBen) 28 novembre 2017

Une autre internaute rappelle, la décision du gouvernement burkinabè de fermer les écoles et les universités de Ouagadougou. Raison invoquée: “risque de troubles”.La fermeture de 2 jours des écoles et universités au #BurkinaFaso, décrétée pour la visite de #Macron, a visiblement permis aux jeunes de s’organiser pour son accueil… #MacronAOuaga https://t.co/8GqPC79pXY

— Olivia Nloga (@O_Nesque) 28 novembre 2017

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*