Burkina-Faso Le colonel Isaac Zida a été promu 'général de division'

Le lieutenant-colonel Yacouba Isaac et Premier ministre du Burkina Faso a été élevé à titre exceptionnel, au grade de général de division par le président Michel Kafando
Le lieutenant-colonel Yacouba Isaac et Premier ministre du Burkina Faso a été élevé à titre exceptionnel, au grade de général de division par le président Michel Kafando

Le lieutenant-colonel Yacouba Isaac et Premier ministre du Burkina Faso a été élevé à titre exceptionnel, au grade de général de division par le président Michel Kafando.

Depuis ce 26 novembre, le premier ministre burkinabé Yacouba Isaac Zida est passé du grade de lieutenant-colonel à celui de général de division. L’annonce de sa promotion a été faite à travers un communiqué lu sur la chaine de télévision nationale. 

Par décret présidentiel lu ce 27 novembre 2015, le Président de la transition Michel Kafando a élevé le Premier ministre, le lieutenant-Colonel Isaac Zida, au grade de ” Général de division à titre exceptionnel “, à compter du 26 novembre 2015.
Promu à quelques jours du scrutin présidentiel fixé au 29 novembres, le premier ministre Isaac Zida le doit à ” ses services rendus à la nation et pour avoir accepté céder le pouvoir aux civils”, au lendemain de la chute de l’ancien président Blaise Compaoré à travers l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014, a indiqué le communiqué.

Membre de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP), et désormais ex-lieutenant-colonel Isaac Zida avait accédé à la magistrature suprême au cours de l’insurrection populaire d’octobre 2014. Un mois plus tard il rendra le pouvoir à Michel Kafando, avant de se voir nommé par ce dernier comme Premier ministre. A la dissolution de l’ex-RSP, le ministre Zida a été redéployé au Groupement central des armées.

Les élections couplées de la présidentielle et des législatives fixées pour ce dimanche 29 novembre, devraient mettre fin à la période de Transition, assumée par le président Michel Kafando, depuis la chute fin octobre 2014 du président Blaise Compaoré.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*