Burkina Faso : Près de 7 000 Candidats en course pour les Elections Législatives

Burkina-Faso-CENILa Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé lundi que 6 944 candidats ont été enregistrés à la clôture des dépôts de candidature pour les élections législatives dont la campagne a été lancée depuis dimanche. Ainsi, les près de 7000 candidats se sont partis à l’assaut des villes et hameaux du pays pour convaincre les électeurs le 29 novembre prochain.

Près de 7000 candidats se sont lancés dans la course aux 127 sièges de députés devant siéger à l’Assemblée nationale burkinabè. La Commission électorale nationale indépendante (Ceni), les législatives prévues pour se tenir le 29 novembre, simultanément avec la présidentielle, mettront en compétition 6 944 prétendants.

Sur les 6 944 candidats, il faut dire qu’il y a 4 870 hommes et 2 074 femmes, issus de 81 partis politiques et de 19 regroupements d’indépendants.

Tous les partis sont descendus dans la danse désormais aux côtés de leurs candidats à la députation. On note d’ailleurs une présence remarquable du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir) sur terrain avec des meetings dans plusieurs localités du Burkina Faso.

D’autres formations politiques, comme la NAFA, l’UBN, l’ADF/RDA et l’UPR, qui avaient vu certains de leurs candidats à la députation écartés par le conseil constitutionnel, ont procédé à leur remplacement.

Plus de 5,5 électeurs burkinabé sont appelés aux urnes le 29 novembre prochain pour élire le président du Burkina Faso, et les députés. Cette élection est sensée mettre fin à la transition en cours depuis la chute de Blaise Compaoré.

Par OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*