Burundi: Toutes les ONG internationales suspendues

Le chef de l’Etat burundais Pierre Nkurunziza a présidé une session extraordinaire du Conseil national de sécurité. Lors de cette rencontre, tenue ce mercredi 26 septembre, le général Silas Ntigurirwa, secrétaire général de l’organe a déclaré sans ciller : «Le Conseil national de sécurité a décidé la suspension temporaire de toutes les activités des ONG pendant une période de trois mois à dater du 1er octobre.»
Dans ce pays des Grands Lacs, les ONG internationales subissent une pression depuis un bon bout de temps car, «la plupart d’entre elles ne se conforment ni à la loi ni aux textes qui les régissent,» selon le Conseil national de sécurité.
Et pour des raisons d’éthique, ces ONG ne se sont pas conformées à cette loi, votée vers la fin de 2017. Celle-ci vise les équilibres ethniques du pays : 60% de Hutus et 40% de Tutsis.
«Permettre aux institutions en charge de ces organisations de vérifier leur conformité avec la Loi et la réglementation en vigueur,» tel est l’objectif de la mesure. Et leur conformité à cette Loi conditionnera le redémarrage de leurs activités.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*