Cacao: Le revenu brut des producteurs en Côte-d’Ivoire en baisse de 668 milliards sur la campagne 2017-2018

2015-06-12 18:51:46 epa04795496 Farmers from Ivory Coast work with cacao beans at a farm in South West Ivory Coast, 12 June 2015. Cocao the main ingredient of chocolate is a highly profitable crop in West Africa. Ivory Coast leads the world in production and export of the cocoa beans supplying 33 percent of cocoa produced in the world. Recent allegations of child labour on Cocao planations in West Africa has tainted the industry posing questions over the ethics of West African farmers. EPA/LEGNAN KOULA

Le revenu brut des producteurs ivoiriens de cacao, dont la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial, a baissé de 668 milliards FCFA, passant de “2.024 milliards FCFA en 2016-2017” à “1.356 milliards Fcfa sur la campagne 2017-2018”, a affirmé vendredi le président du conseil d’administration du Conseil du café-cacao, Lambert Kouassi Konan, lors d’une cérémonie à Abidjan.

“Hélas, le revenu brut global perçu par les producteurs sur la campagne 2017-2018 est ressorti à environ 1.356 milliards FCFA contre 2.024 milliards l’exercice précédent FCFA en 2016-2017, soit une baisse de 33%”, a regretté M. Kouassi, à l’ouverture de la 5e édition des Journées nationales du cacao et du chocolat (JNCC).
Le cumul des achats de cacao déclarés a également baissé de 39.332 tonnes, soit 1,9%, au cours de la campagne écoulée.
“Au 16 septembre, le cumul des achats déclarés de cacao s’établit à 1.938.436 tonnes contre 1.977.770 tonnes réalisées sur la même période en 2016-2017, soit une baisse de 1,9%”, a-t-il fait savoir.
La Côte d’Ivoire a exporté 1.858.101 tonnes de cette production en 2017-2018, soit une baisse de 0,21%.
Lambert Kouassi Konan a évoqué des difficultés d’approvisionnement liées au grainage du cacao, au cours de la campagne, soutenant que ce grainage anormalement élevé était principalement dû aux changements climatiques constatés ces dernières années.
Concernant la qualité du cacao, Le PCA du Conseil café-cacao a expliqué que le taux de fèves “bien fermentées grades 1 et 2 est de 94,58% pour la campagne 2017-2018 contre 95% en 2016-2017”,
Le prix garanti du kilogramme pour la campagne principale 2018-2019 sera annoncé le 1er octobre, date officielle du démarrage de cette dernière. Ce prix était de 700 FCFA la campagne précédente.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*