Cameroun: L’affaire des dix mères séquestrées dans un hôpital émeut le pays

Dix mères ont été séquestrées pendant plusieurs jours à l’hôpital central de Yaoundé, la capitale du Cameroun. Il leur était reproché de n’avoir pas payé les frais d’accouchement par césarienne.

L’image des jeunes mères tenant dans leurs bras des nouveaux nés a fait le tour d’internet et suscité l’émoi chez de nombreux camerounais.

Selon la blogosphère l’image a été prise dans une chambre tenue secrète de l’hôpital central de Yaoundé, où auraient été séquestrées les jeunes mamans.

Sollicitée, la direction générale de l’hôpital central n’a pas donné de suite à Koaci qui a tenté d’en savoir plus.

Toutefois, de sources internes et après plusieurs tentatives, nous avons appris vendredi soir que les 10 jeunes dames ont été libérées jeudi en milieu d’après-midi.

« Une bienfaitrice a payé la note et elles ont été libérées », a déclaré sous anonymat une infirmière en service à la maternité de l’hôpital central.

L’histoire a profondément choqué l’opinion dans un pays où les frais d’accouchement par césarienne restent hors de portée pour la majorité des citoyens.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*