Cameroun Lutte contre Boko Haram: des militaires indélicats sanctionnés

MilitairesAccusés de faits graves avérés à l’encontre des civils, des militaires camerounais engagés dans la lutte contre Boko Haram, ont été sanctionnés. Ils encourent également des poursuites judiciaires.

Un communiqué de Joseph Beti Assomo, Ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense a indiqué ce lundi, que des militaires camerounais étaient sous le coup de sanctions disciplinaires.

Ces derniers peut-on lire, “ont récemment été reconnus coupables de faits graves avérés contre l’honneur et l’éthique des forces de défense”, précise-t-on et “des sanctions disciplinaires exemplaires ont immédiatement été prises à l’encontre des mis en cause en même temps que des poursuites pénales sont engagées”. 

A en croire les médias locaux, les militaires incriminés sont accusés, d’exactions commises dans l’Extrême-Nord du pays. Régulièrement épinglées par les organisations de défense des droits de l’homme et de la société civile, les forces armées camerounaises sont accusés d’agressions sur des individus, de vol et de tirs sur des civils. 

Au nom de la lutte contre la secte islamiste Boko Haram, les forces de sécurité engagées se permettent des dérives et les plaintes des populations sont légions.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*