Mondial 2018 : CAP-VERT/SENEGAL, SAMEDI PROCHAIN : Comment piéger les «Requins bleus» à Praia – Sadio Mané pour gagner le match selon Amara Traore

Samedi prochain, à Praia, le Sénégal va en découdre avec le Cap-Vert, en match comptant pour la cinquième journée du groupe D des éliminatoires du Mondial de Russie 2018. Pour remporter ce match décisif sur cette dernière ligne droite, avant la double confrontation contre l’Afrique du sud, les «Lions» doivent faire preuve d’envie et de détermination.

Ce mercredi sera le dernier jour de préparation des «Lions» qui affûtent leurs armes depuis avant-hier, lundi, dans les installations de Diambars, à Saly. Demain, jeudi, le coach Aliou Cissé et ses hommes vont embarquer pour Praia, où ils vont en découdre avec les «Requins bleus» du Cap-Vert. Un match qui entre dans le cadre de la cinquième journée des éliminatoires du Mondial 2018 en Russie.

A la troisième place avec 5 points, le capitaine Cheikhou Kouyaté et ses coéquipiers doivent remporter ce match pour espérer qualifier le Sénégal à une seconde Coupe du monde, après celle de 2002. Le nul ne sera aussi pas un mauvais résultat, parce qu’il y a une double confrontation à jouer contre l’Afrique du sud. Mais, si le Sénégal revient du Cap-Vert avec le point du match nul, il lui faudra impérativement remporter la double confrontation pour s’ouvrir la voie de la qualification au Mondial.

Par conséquent, pour s’éviter tous ces calculs à distance, les «Lions» doivent revenir de Praia avec les trois points de la victoire. C’est un impératif. Et de l’avis d’Amara Traoré, ce match est bien dans leurs cordes. Invité à Galaxy Sports de la Rts, l’ancien sélectionneur a invité les protégés d’Aliou Cissé à faire preuve de beaucoup plus d’envie et de détermination. «Si les joueurs veulent aller à la Coupe du monde, ils doivent élever leur niveau de jeu et mettre tout ce qu’il faut en termes de détermination, de gnac et d’agressivité face au Cap-Vert», a-t-il exhorté.

Dans cette sortie reprise par l’Aps, il rappelle qu’en 2002, en plus du coach Bruno Metsu qui bétonnait le mental des joueurs, «il y avait la volonté d’un groupe qui avait envie de prendre part à la Coupe du monde». Un avis entièrement partagé par Amdy Moustapha Faye, qui était de ce groupe de mondialistes de l’épopée 2002. «L’heure n’est plus au calcul. Nous avons l’équipe pour se qualifier en Coupe du monde. Tous ces garçons sont meilleurs que nous. C’est à eux de faire preuve de beaucoup plus d’envie et de détermination», exhorte l’ancien milieu de terrain défensif.

Interrogé sur la valeur de l’équipe adverse qui sort de deux victoires d’affilée contre l’Afrique du sud, Amdy Faye avance : «J’ai beaucoup de respect pour le Cap-Vert. Mais, il faut noter que le Sénégal est supérieur à cette équipe. Nous regorgeons d’une génération de joueurs très talentueux. S’ils se mettent dans la tête qu’ils doivent aller en Coupe du monde, ils peuvent le réussir», assure-t-il. Selon lui, les «Lions» doivent engager ces trois rencontres comme des matches de coupe. «La seule chose à se mettre dans la tête, c’est la gagne. Avec cet état d’esprit, ils vont bien se faciliter la tâche», a-t-il conseillé.

Mamanding Nicolas SONKO

Mondial 2018 : Sadio Mané pour gagner contre le Cap-Vert (Amara Traore Technicien)

L’obligation pour le Cap-Vert d’attaquer pour gagner son match contre le Sénégal afin de conserver toutes ses chances de qualification à la Coupe du monde 2018 devrait libérer des espaces pour Sadio Mané, le leader technique des Lions, et lui permettre de mieux s’exprimer, a analysé l’ancien sélectionneur national, Amara Traoré.

« Ce match contre le Cap-Vert ouvrira des espaces et Sadio Mané est plus à l’aise dans ce genre de rencontre », a expliqué le technicien, invité lundi à la télévision publique (RTS). « Le Sénégal est meilleur quand l’adversaire attaque et laisse des espaces », a ajouté l’ancien sélectionneur national (2009-2012), laissant entendre que les Lions seront dans une situation favorable à Praia.

Grâce à sa double victoire contre l’Afrique du Sud 2-1 lors des 3-ème et 4-ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde, le Cap-Vert s’est replacé dans la course à la qualification en comptant le même nombre de points que le leader, le Burkina Faso (6 points +2), qui ne le devance qu’au goal-average.

Cela poussera les Requins Bleus à qui il ne reste que deux matchs à jouer (celui contre le Sénégal à Praia et un dernier à Ouagadougou en octobre prochain), à attaquer et à se découvrir pour aller à la quête des trois points de la victoire, suppose l’ancien sélectionneur national.

Mais cela ne veut pas dire que le Sénégal aura la tâche facile, a prévenu Amara Traoré. « Les Requins Bleus sont dans une belle dynamique et c’est une équipe coriace et difficile à manœuvrer », a rappelé Amara Traoré qui avait battu (1-0) le Cap Vert en 2011 en match amical international.

Contrairement au Burkina Faso et au Cap-Vert, à qui il ne reste que deux matchs à jouer, le Sénégal et l’Afrique du Sud ont 3 matchs à jouer dans cette poule D des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

C’est à la suite de la décision de la Fifa de reprogrammer leur match de la 2-ème journée dont le résultat a été manipulé par l’arbitre de la rencontre selon l’instance dirigeante du football mondiale. L’arbitre, le Ghanéen Joseph Lamptey, a été d’ailleurs suspendu à vie de toutes activités liées au football.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*