CASAMANCE: LES PARTISANS DE OUSMANE SONKO DONNENT DÉJÀ LA VICTOIRE À LEUR PARTI

Les partisans de Ousmane Sonko de Casamance n’arrêtent pas de jubiler. Et pour cause, ils soutiennent que leur parti s’est beaucoup renforcé ces derniers temps au niveau de la région avec l’arrivé de nombreux militants du camp présidentiel. C’est du moins ce que laisse entendre Aliou Diédhiou, le responsable administratif du Pastef à Ziguinchor qui indique que son parti s’est considérablement renforcé ces derniers temps en Casamance.
‘’Le Pastef est très fort aujourd’hui ici à Ziguinchor. Nous sommes très confiants parce que la nouvelle situation, avec le départ du maire de Ziguinchor, ne fait que nous renforcer. Tous ces temps-ci, on ne fait qu’accueillir des responsables et des militants qui viennent de l’Ucs et aussi des militants de l’Apr qui ne sont plus convaincus par la politique de Macky Sall. On reçoit, de jour comme de nuit, des militants de ces deux partis. Donc nous sommes plus confiants et nous sommes sûrs que nous gagnerons les élections ici à Ziguinchor’’, jubile t-il,
Même son de cloche chez Raphaël Bassène, le responsable communal de Ziguinchor qui confie que leur parti est devenu un réceptacle de militants de la mouvance présidentielle, frustrés. A ce sujet, il relève que la plupart des militants de l’Apr de la région qui avaient perdu espoir, à cause de la politique incohérente de Macky Sall, ont rejoint les rangs du Pastef. Des ralliements qui s’expliqueraient, selon lui, par la nouvelle politique que Ousmane Sonko est en train d’imprimer au Sénégal, c’est-à-dire, une politique qui bannit le vol, le mensonge, l’abus de confiance. Cela a permis au Pastef, en l’espace de quatre ans, de passer de la 284e place pour être parmi les trois premiers partis politiques du Sénégal, souligne t-il.
‘’Ousmane Sonko a apporté une nouvelle manière de faire la politique. Aujourd’hui, beaucoup de gens ont repris l’envie d’y faire la politique, après avoir abandonné pendant des années à cause de certains comportements qui ne riment pas avec nos cultures et coutumes : le mensonge, le vol ou l’abus de confiance dont on ne connaissait pas. Le Pastef de Ousmane Sonko est né en 2014 et était le 284e parti politique du Sénégal. En l’espace de quatre ans, il est devenu parmi les trois premiers partis du Sénégal parce qu’il a mis en bandoulière la vérité, la sincérité, la constance dans ses propos parce qu’il sait où il va. La plupart des Sénégalais, l’ont écouté, étudié et ont analysé et ont repris confiance pour refaire la politique. Ce qui fait qu’aujourd’hui, la plupart de nos militants sont tous des gens qui étaient à terre qui avaient perdu l’espoir et qui ont repris l’espoir avec Ousmane Sonko, ils sont tellement nombreux qu’aujourd’hui, on est sûr et certain, que si les élections se passent dans les normes, dans les meilleures conditions, Ousmane Sonko passera haut la main’’, avance Raphaël Bassène qui révèle la stratégie que son parti à élaborer pour conquérir les villages de la région.
‘’La stratégie, c’est de dire à tous les étudiants qui vont dans les villages, que c’est une fois arrivé au village, c’est d’ouvrir leurs ordinateurs et de faire écouter à leurs parents les conférences de Ousmane Sonko pour qu’ils puissent connaitre qui est Ousmane Sonko à travers certains de ses propos’’.

Mamadou Alpha Diallo (infos15.com).

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*