Casamance : Salif Sadio ne renonce pas à l’indépendance

Salif Sadio Casamance
Salif Sadio Casamance

Dans une déclaration radiodiffusée, Salif Sadio, le chef rebelle d’une faction du Mouvement des Forces démocratiques de la Casamance (Mfdc) qui gardait en otages les militaires libérés hier, a tenu à s’expliquer sur la nouvelle dynamique qui a valu cette libération.

Soutenant que Macky Sall fait partie de ces jeunes présidents africains d’un autre type, il s’est dit désolé qu’autant de sang ait pu être versé pour des biens de ce monde.

Considérant que le Sénégal et la Gambie sont des jumelles du fait de l’histoire, il prend à témoin la communauté internationale sur la bonne volonté du Mfdc de trouver une solution pacifique à ce conflit vieux de trente ans.

Cependant, il réitère, à la face du monde, la détermination du Mfdc à obtenir l’indépendance de la Casamance. En clair, ce geste, salué par tous, n’est en rien le signe d’une renonciation à l’indépendance de la région sud du Sénégal.

Lesenegalais.net

In the Spotlight

Pourquoi Ouattara laisse planer le doute sur un nouveau mandat en 2020

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par  jeuneafrique.com En évoquant désormais l’éventualité d’un troisième mandat en 2020, Alassane Ouattara a surpris plus d’un observateur. Dans cette tribune, André Silver Konan décrypte la stratégie inattendue du chef de l’Etat ivoirien, qui espère [...]

1 Comment

  1. Bien chers tous,

    Les francs-maçons de Dakar veulent
    – voler les terres des Lébous ;
    – voler les terres des Casamançais ;
    – voler les terres des Mourides.

    N’oubliez pas cette prédiction politique précise.

    Elle se fera dans cet ordre car l’Empire sait que
    les Lébous sont des gens pacifiques alors que
    les Casamançais sont nerveux et les Mourides
    mordent.

    * * *

    Au nom de quoi le Sénégal a-t-il obtenu l’Indépendance ?

    Au nom “du droit inaliénable des peuples à l’auto-détermination”.

    Pourquoi ?

    Parce que le peuple Sénégalais n’était ni Gaulois, ni Catholique.

    Depuis 1960, les décideurs de Dakar nient aux Casamançais leur
    droit inaliénable à l’auto-détermination tout en donnant aux barbus
    du Mali des leçons de “droits de l’Homme”.

    En effet, les décideurs de Dakar refusent d’organiser un référendum
    en Casamance : “Etes-vous POUR ou CONTRE L’INDEPENDANCE
    de la CASAMANCE ?”

    Ce n’est pourtant pas compliquer à organiser.

    Cela vous prouve que ces gens NE CROIENT PAS AUX PRINCIPES
    HUMANISTES DONT ILS SE RECLAMENT : ils ne font que prendre
    les gens pour des cons.

    Si j’étais les décideurs de Casamance, je constituerai des milliers
    de stocks d’armes, dans les forêts de Casamance, car si l’Empire
    n’obtient pas ce qu’il veut ( la soumission des Casamançais en échange
    de quelques cacahouettes pour leurs chefs donc un pays contre quelques
    Francs CFA ) par la négociation, il cherchera à l’obtenir par la GUERRE.

    Les décideurs de Dakar prennent les Sénégalais pour des cons quand
    ils demandent au Franc-Maçon Fanatique ALIOUNE TINE ( alias
    Alioune TUNE car ce monsieur aime l’argent ) de leur parler “des
    droits des minorités” ( pour parler “des droits des pédés” ).

    En effet, ce monsieur ne s’intéresse qu’aux Droits de l’Homme qui
    profite à sa petite tribu d’homosexuels francs-maçons. Par contre,
    le droit des peuples à l’auto-détermination, ça ne l’intéresse pas
    donc il n’en parle jamais aux Sénégalais.

    Pourquoi le Sénégal est pressé d’obtenir la Soumission de la Casamance ?

    Parce que le Sénégal sait que depuis 2011, “l’intangibilité des frontières
    héritées de la colonisation” n’existe plus : le Soudan du sud ( afro-animiste
    ou afro-chrétien ) a obtenu son indépendance du Soudan du nord
    ( arabo-musulman ). Ce phénomène politique fait penser à la situation
    des Casamançais par rapport aux musulmans Poulars de Dakar.

    Donc les décideurs de Dakar savent que le temps ne travaillent pas pour eux.
    Plus le temps s’écoule, plus l’indépendance de la Casamance devient une
    évidence.

    Un jour, Youssou Ndour devra demander un VISA BIOMETRIQUE
    ( à 50 puis 80 puis 100 puis 150 euros ) pour entrer en
    Casamance.

    “Je vous donne l’Indépendance et toutes ses Conséquences.”

    Général de Gaulle

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*