Caucus du Nevada : courte victoire de Hillary Clinton face à Bernie Sanders

Hilary clintonHillary Clinton a remporté samedi soir une victoire serrée dans le Nevada face à Bernie Sanders. “Certains ont peut-être douté de nous, mais nous n’avons jamais douté”, a lancé la candidate démocrate à ses partisans.

Hillary Clinton peut souffler. Elle a remporté de peu, samedi 20 février, les consultations démocrates du Nevada contre Bernie Sanders, troisième étape des primaires pour la Maison Blanche.

“À tous ceux qui ont participé dans chaque coin du Nevada avec détermination et cœur : c’est votre victoire. Merci”, s’est immédiatement félicitée l’ex-secrétaire d’État sur Twitter. Bernie Sanders a ensuite téléphoné à sa rivale pour la féliciter.

Mais le faible écart entre les deux candidats – Hillary Clinton a obtenu 52,7 % des délégués, contre 47,3 % pour Bernie Sanders – montre que la popularité de Bernie Sanders dépasse le seul électorat blanc ou l’État du New Hampshire, où il avait engrangé une grande victoire au début du mois. Dans l’Iowa, il n’avait perdu que d’un cheveu face à Hillary Clinton.

>> À relire sur France 24 : “Donald Trump et Bernie Sanders remportent la primaire du New Hampshire”

“Certains ont peut-être douté de nous, mais nous n’avons jamais douté”, a lancé Hillary Clinton à ses partisans après les premiers résultats. “C’est votre campagne”, a-t-elle ajouté.

“C’est une bonne nouvelle qui va certainement donner l’élan qui a quelque peu manqué à sa campagne ces derniers mois”, estime Gallagher Fenwick, correspondant de France 24 à Washington. “Elle a sorti toutes les armes possibles avec ses représentants comme son mari Bill et sa fille Chelsea qui se sont déployés dans le plus d’endroits possibles pendant qu’elle faisait campagne”, rappelle le journaliste.

Les communautés hispanique et noire devaient être un bastion pour Hillary Clinton, et les employés des casinos ont largement voté pour elle dans les bureaux ouverts sur le fameux “Strip” de Las Vegas.

Mais les sondages réalisés à l’entrée des “caucus” du Nevada montrent que 54 % des électeurs hispaniques ont choisi Bernie Sanders, contre 43 % pour Hillary Clinton. Celle-ci avait mené une campagne intense auprès des “latinos”, qui représentent plus du quart de la population.

La vague Sanders se confirme aussi chez les jeunes, après l’Iowa et le New Hampshire au début du mois : 72 % des moins de 45 ans se sont ralliés au sénateur de 74 ans, tandis que les deux tiers des plus de 45 ans sont restés fidèles à Hillary Clinton, 6 ans.

“Aujourd’hui, nous avons lancé un message qui va stupéfier l’establishment politique et financier de ce pays : notre campagne peut gagner n’importe où”, a déclaré Bernie Sanders dans un message à ses partisans.

Les Noirs ont massivement voté Clinton

Mais les trois quarts des électeurs noirs ont voté Hillary Clinton. Un avantage alors que les primaires démocrates se déplacent la semaine prochaine en Caroline du Sud, puis dans le Sud le 1er mars, où les Noirs représentent à eux seuls la moitié des votants.

La candidate espère que sa première place dans le Nevada créera une dynamique positive pour la suite des primaires.

Car c’est bien une question de dynamique et non d’arithmétique. L’ex-secrétaire d’État menait avant samedi la course des délégués requis pour l’investiture (481 contre 55, selon le New York Times, sur 2 382 nécessaires pour gagner), grâce aux “superdélégués”, ces responsables du parti qui ne sont tenus par aucune primaire et auront le droit de vote à la convention de Philadelphie en juillet.

Côté républicain, le républicain Donald Trump a remporté la primaire de Caroline du Sud avec une large avance, suivi par Marco Rubio et Donald Trump. Jeb Bush, arrivé quatrième, a abandonné la partie. De 17 candidats républicains au départ, ils ne sont plus que cinq.

Avec AFP et Reuters

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*