CEREMONIE OFFICIELLE DU MAGAL : Les Recommandations Du Khalife Au Gouvernement, Aux Populations Et Aux Chefs Religieux

serigne-sidy-makhtar-mbacke-le-khalife-general-des-mouridesLe khalife général des mourides s’est adressé aux Sénégalais à l’occasion de la cérémonie officielle du magal de Touba, tenue ce matin à Touba. A travers son porte-parole, Serigne Sidy Makhtar Mbacké a donné des recommandations aux autorités, aux populations et aux guides religieux. 

D’abord au gouvernement, dont il s’est félicité des efforts consentis pour la bonne organisation du magal, Serigne Sidy Makhtar Mbacké recommande « d’être plus proche des populations », à tout moment, « pour connaître leur situation et leur préoccupations ». Et surtout, ne « pas attendre d’avoir besoin » des populations, pour aller les voir.

Sans doute en référence à la tension tension permanente entre pouvoir et opposition, le Khalife a appelé à privilégier le dialogue. Et il se « félicite d’avance de toute initiative de dialogue, allant dans le sens d’installer la paix et la concorde dans le pays ».

En outre, le dignitaire mouride demande au gouvernement de veiller à « bien les former », afin qu’ils puisse avoir les capacités de gérer les emplois et les financements qui leurs sont attribués. De même, il exhorte Macky Sall et son équipe, à « accompagner » les paysans, les éleveurs, les pêcheurs et l’ensemble des travailleurs.  paysans » qui sont à la base du développement du pays.

Le Khalife appel à cesser le gaspillage, les futilités et à éviter la dépravation

A l’endroit des Sénégalais, le Khalife a fait un certains nombre de recommandations. D’abord, il demande qu’on « évite les nombreuses festivités et futilités, ainsi que le gaspillage » qui prennent des proportions importantes dans le pays. Et cela est d’autant plus grave pour lui, que cette tendance à privilégier des futilités et cette « dépravation des moeurs », de plus en plus notées dans le pays, ne pas conformes aux recommandations de l’islam et aux enseignements de nos hommes de Dieu.

Parlant de la dépravation des moeurs sources de tous les mauvais comportements, le marabout a évoqué les assassinats qui ont eu lieu ces derniers temps au Sénégal, dont celui, samedi, de la vice-présidente d Conseil économique, social et environnemental. Le Khalife « attristé » par ces actes odieux, a invité le gouvernement a renforcer la sécurité, mais aussi il demande aux populations de participer à l’effort de sécurité nationale. Selon Serigne Sidy Makhtar, même si l’Etat à le premier rôle dans la sécurité des populations, ces dernières doivent elles aussi, jouer leur partition, en dénonçant tous les actes et comportement observés autour d’elles, et qui sont de nature a menacer la sécurité des personnes et de leurs biens.

Pour faire face à tous ces défis, le khalife trouve qu’il n’y a qu’une seule solution : l’éducation, la formation et l’encadrement des populations, des jeunes en particulier. Et dans cette mission d’éducation et de formation, les chefs religieux ont pour lui, un rôle important à jouer. Ils doivent inviter constamment leurs fidèles à suivre la voie d’Allah, à vivre et se comporter conformément aux enseignement de l’islam et de nos illustres chef religieux. Car demain, dit-il, les chefs religieux, comme tous les dirigeants, vont rendre compte devant Dieu, de leurs responsabilités.

Jotay.net

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*