Ces Sénégalais qui brûlent le drapeau national à l’étranger

Des Sénégalais ont, en général, été de bons ambassadeurs de leur pays à l’étranger en termes d’exemplarité. Partout dans le monde, nos compatriotes ont souvent honorablement élevé le drapeau national dans divers domaines d’activité : l’enseignement supérieur et la recherche, la fonction publique internationale, les arts et le sport, les sciences et la technologie, etc.

Mais à côté de ces dignes fils et filles, d’autres choisissent de déshonorer la nation  en se rendant coupables de faits répréhensibles. 

Ceux-là sont du mauvais côté de l’histoire.  De temps en temps, la presse relate des délits commis par beaucoup de nos compatriotes dans leurs pays de résidence : abus de confiance, crimes passionnels, vols à mains armées et violence? trafic de drogues, infanticide.

Le dernier cas en date, ce sont ces deux jeunes, Diabel Samb (32 ans) et Mamadou Ndao (24 ans), qui ont été  arrêtés et placés en détention le 30 octobre dernier à  New York. Ils sont poursuivis pour vols à main armée commis dans plusieurs magasins new-yorkais.

Rétrospective sur quelques Sénégalais qui n’ont pas honoré le drapeau national dans leurs pays de résidence Italie, Belgique, Espagne, France, Gambie… Florilège

Italie : Gora assène 40 coups de couteau à sa copine et prend 30 ans prison

Le 26 octobre 2014, Gora Mbengue, un jeune sénégalais d’Italie assassine sa copine Veronica Valenti lorsque cette dernière lui a fait part de sa décision de rompre avec lui.  Gora dans tous ses états, assène sa victime de 40 coups de couteau. La jeune italienne de 30 ans tombe sur le champ. Parents et proches de Veronica sont frappés de stupeur et ne comprennent pas cet acte du jeune homme alors âgé de 27 ans. Dans la foulée, la justice italienne  s’est saisie de l’affaire. Le Tribunal de Catane condamne  Gora à 30 ans de prison.

La  Défense fait appel. Mais  trois ans plus tard, en mai 2017, la cour  d’Appel de Catane confirme  la peine. Alors qu’il a passé son trentième anniversaire  en prison, Gora Mbengue devra passer les 30 prochains anniversaires dans une geôle à moins de bénéficier d’une grâce spéciale.  En  août dernier, un article publié sur SeneNews laisse croire  que Gora aurait été condamné par erreur parce qu’il n’aurait pas bénéficié de l’assistance des autorités sénégalaises. Par ailleurs,  » des preuves qui disculperaient Gora auraient été  tout simplement ignorées ».

En 2015, toujours en Italie, un autre Mbengue âgé de 26 ans a  été condamné à 10 ans de prison ferme par un Tribunal de Bologne pour viol en série, agression sexuelle, vol, menace de mort et séquestration. Mais selon le journal Libération, quelque chose cloche dans cette affaire : toutes les victimes de Mamadou Mbengue seraient des prostituées dont une Nigériane qui décrit, le jeune de pervers

Belgique : Thioro brûle  froidement ses 3 enfants  sans gêne

Le 11 février 2015, la communauté sénégalaise de Belgique était dans l’émoi suite à un acte incompréhensible d’une compatriote. Thioro Mbow (35 ans), établi à Lennik, dans le royaume, brûle vif et froidement ses 3  enfants, …[…]

Source SeneNews

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*