«C’est Dangereux D’organiser La Présidentielle Sans Consensus», Selon Le Grand Parti

Fallou Gaye, responsable du Grand parti à Pikine Nord tient à alerter l’opinion sur les dangers que risque le pays avec l’organisation de la présidentielle sans consensus entre pouvoir et opposition.

C’est pourquoi il demande aux guides religieux de raisonner Macky Sall et ses partisans qui, selon lui, sont dans une logique de sabotage des élections avec entre autres un système de parrainage imposé à tous.

Le parrainage n’est rien d’autre qu’un programme manifeste du pouvoir actuel pour saboter les élections présidentielles. C’est la conviction des militants du Grand parti (Gp)de la Commune de Pikine-Nord. «Macky Sall a mis en place le parrainage pour saboter les élections présidentielles», dénonce d’emblée le coordonnateur local du Grand parti de Pikine-Nord, Fallou Gaye. Et de poursuivre : «Le parti au pouvoir veut éliminer des candidats avec les signatures».

Fustigeant encore le parrainage, Monsieur Gaye dénonce : «Il y a une discrimination dans le processus électoral. Car l’opposition ne détient pas le fichier et sur place, nous avons constaté que le parti au pouvoir a démarré depuis belle lurette son programme de parrainages. Le processus électoral est biaisé car la Cena qui devrait servir d’alerte ne joue pas son rôle. Et le pouvoir en place n’a pas tiré les leçons des élections législatives et s’obstine à organiser des élections sans consensus autour du processus électoral avec l’opposition. Donc, il y a un problème sérieux pour ces élections».

Comme alternatives, le coordonnateur local du Gp de Pikine-Nord exhorte les guides religieux de recadrer les tenants du pouvoir actuel pour apaiser le climat politique. «Je demande aux chefs religieux musulmans comme catholiques de parler avec ce pouvoir qui s’obstine à organiser des élections sans consensus. Ça c’est dangereux pour la stabilité sociale. Nous avons en face de nous un pouvoir têtu car nous avons vu que lors de l’adoption de la loi sur le parrainage malgré les mises en garde du chef de l’Eglise catholique Monseigneur Benjamin Ndiaye, Macky Sall et sa troupe se sont obstinés à forcer cette loi. Donc, cela veut dire que ce pouvoir n’a aucune considération pour les guides religieux et ne veut pas de la stabilité sociale. Ce pouvoir fait ce qu’il veut .C’est une honte pour un régime qui se dit républicain et démocrate», conclut Fallou Gaye.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*