Cheikh Gueye dérobe la bourse entière de sa nièce, jeune étudiante

Pour escroquer et tromper les gens, Cheikh Gueye est l’As des As. Il a profité de la naïveté de sa nièce pour lui soutirer sa bourse entière qui s’élève à 287.500 FCFA et comme prétexte, il a argué à l’agent de Wari, Mamadou Thiam, que sa nièce était hospitalisée et qu’elle avait besoin de cet argent pour se soigner.

En effet, les faits remontent au mois de mai dernier, Ndeye B. Diop qui est une étudiante à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, département médecine a été trompée par son oncle Cheikh Gueye. En réalité, c’est l’enquête menée par les limiers qui a permis de révéler que Cheikh Guèye était apparenté à l’étudiante Ndeye B. Diop puisqu’étant de même père que la maman de cette dernière.

Au début, Cheikh Guèye devait aider l’étudiante à trouver un hébergement au niveau de ladite université. Profitant de la naïveté de sa nièce et de la confiance dont elle le vouait, il lui demande de lui donner son numéro d’identité, sa photocopie de carte étudiant et son numéro de table. Et cela, Cheikh Gueye l’a fait après avoir vérifié que sa nièce avait bel et bien une bourse entière.

C’est via ces documents que lui a livrés Ndèye Ngoné Diop que Cheikh Guèye a pu récupérer la bourse entière de sa niece dans un point Wari. Là aussi, pour le retrait de la bourse, il sert à l’agent, Mamadou Thiam, qu’il est l’oncle de Ndeye B. Diop et que cette dernière était malade et hospitalisée.

Loin de s’en limiter là, il argue en première lieu à l’agent de Wari de transférer directement l’argent à sa nièce. Après être sorti de la boutique, il revient pour dire à Mamadou Thiam de lui donner l’argent afin qu’il puisse l’apporter directement à sa nièce clouée à l’hôpital. Par acte de solidarité, Mamadou Thiam, sans respecter les règles de comptabilité ,retire l’argent et le donne à Cheikh Gueye.
Deux mois après cette transaction frauduleuse, devant la barre des flagrants délits de Dakar, Cheikh Gueye nie totalement les faits mais il sera condamné à deux mois de prison ferme.

In the Spotlight

Un procès manifestement injuste. Par Mody Niang

by James Dillinger in A LA UNE 0

Un procès manifestement injuste Oui, le procès qui s’ouvre ce jeudi 14 décembre 2017, est manifestement injuste, à la limite insupportable pour quelqu’un qui suit régulièrement l’actualité politique et surtout politicienne au Sénégal. Il ne [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*