Chronique de Pape Alé Niang du 15 novembre 2017 : les obstacles à l’appel au dialogue du 21 novembre

L’appel au dialogue du nouveau ministre de l’intérieur Aly Ngouye Ndiaye du 21 novembre 2017 risque selon Pape Alé Niang d’aboutir à un échec. En effet de l’avis du chroniqueur les deux parties ne se respectent pas et de surcroît ne nourrissent pas entre eux des relations de confiance. Pour Pape Alé le président de la république est le principal responsable de ce climat, car à chacune de ses sorties pour parler sur l’opposition, il utilise un discours de va-t’en guerre et fait son tout pour traduire en actes ses propos qui sont de ‘’réduire l’opposition à sa plus simple expression’’.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*