Cissé Lô demande l’arrêt des poursuites contre Serigne Assane Mbacké

Moustapha Cissé Lô ne veut pas que son nom soit cité dans le procès de Serigne Assane Mbacké, accusé d’avoir mis le feu dans la maison du député et saccagé sa boulangerie.

L’affaire, appelée hier à la barre de la chambre criminelle du Tribunal de grande instance deDiourbel, a d’ailleurs été renvoyée.
Dans un communiqué, le président du Parlement de la Cedeao tient à dire qu’il «n’est en rien mêlé au procès de Serigne Assane Mbacké qu’il considère comme son fils».

Il soutient qu’il avait déjà accordé «son pardon à tous les protagonistes liés à l’incendie de ses maisons, sises à Touba en fin 2014». Il souhaite ainsi «l’arrêt de toute poursuite».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*