Classement sans suite de la plainte contre Karim en France : l’Etat se réserve le droit de poursuivre la démarche entamée

macky-hollande-senegalMe Simon N’diaye, avocat de l’Etat dans l’affaire Karim Wade, a indiqué que malgré le classement sans suite de la plainte de l’Etat, il se réserve le droit de poursuivre la démarche entamée. Selon lui, un procès-verbal a été dressé et qui identifie de nombreux biens pouvant appartenir au fils de l’ancien Chef de l’Etat. « L’inspection n’est pas allée en profondeur et s’est arrêtée à l’identification. L’état Sénégalais se réserve donc le droit de savoir d’où provient l’argent qui a servi à financer ces biens. Karim n’a pas été blanchi en France, d’ailleurs, l’Etat se réserve le droit de poursuivre la démarche entamée et qui pourrait bien mener à quelque chose.»

Me Thiam, sur la présentation ironique de lui même faite par Karim à la barre, en tant que « Karim Wade, prisonnier politique », n’a pas manqué à son tour de le railler, en rappelant qu’il « s’est juste présenté à de toutes petites élections locales et il les a perdues ? Alors qui pourrait bien lui déclarer une guerre politique?»

dakaractu

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*