Commission de protection des données personnelles (Cdp): Awa Ndiaye et les vidéos surveillances

awa-ndiaye-aprLa Commission de protection des données personnelles (Cdp) s’est inscrite dans une démarche de vulgarisation des textes régissant la protection des données à caractère personnel. C’est une manière pour la Cdp de rendre accessible la réglementation au grand public. Un forum a été organisé, à cet effet, en wolof. L’objectif de la rencontre est de susciter chez les populations une culture de protection des données et l’appropriation par elles des différents services offerts. La présidente de la Cdp, Awa Ndiaye, a relevé que les caméras de vidéo surveillance prolifèrent dans notre pays contrairement aux dispositions des textes. A l’en croire, la loi impose à tout individu qui installe une caméra de vidéo surveillance de faire une déclaration avant son installation. Le phénomène est plus sensible dans certaines entreprises. Leurs ouvriers s’indignent d’être sous surveillance des caméras 24h/24. La présidente de la Cdp rappelle à ce propos que les caméras ne doivent pas être placées n’importe où et tout travailleur a droit a une vie privée. D’ailleurs, la Cdp a reçu plusieurs plaintes par rapport à ce genre de pratiques. Car des personnes se voient menacées dans leur intégrité et leur vie privée. Des sanctions administratives et pénales pourront être prises pour arrêter cette pratique.

(Source: L’As)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*