Communiqué de presse: Cercle des Intellectuels et Universitaires du Mfdc

Macky sall MFDCDepuis quelque temps les initiatives solitaires et unilatérales de Salif Sadio se suivent et se ressemblent: en effet, il continue à faire cavalier seul, en ignorant les autres commandements de l’aile armée du MFDC, en ignorant un principe sacro-saint de la culture casamançaise, à savoir la solidarité de sang!

Salif Sadio continue de croire en une “paxa senegalensis” concoctée par une officine religio-maffieuse du nom de Sant Egidio, au mépris des aspirations légitimes du peuple de Casamance qui lutte pour recouvrer sa souveraineté usurpée par l’Etat néocolonial du Sénégal, en rangs serrés.

Il est important, au demeurant, de rappeler à Macky Sall et à Sant Egidio qu’aucune assemblée, qu’aucune instance exécutive ou délibérative n’a élu ou nommé Salif Sadio chef d’Etat-major des forces armées du MFDC, encore moins Secrétaire Général.

En conséquence, le soi-disant cessez le feu unilatéral que celui-ci a décrété n’engage que lui et n’impacte en rien sur la détermination des forces politiques et militaires du MFDC à libérer la Casamance du joug impérialiste du Sénégal. Où est ce qu’il appliquera son cessez-le feu ? Dans les 1000 m carrés qu’il contrôle ou du Cap Skyring à la Falémé ?

De plus, juridiquement Salif SADIO ne peut décréter seul un cessez le feu, après s’être engagé dans une négociation avec une partie adverse devant un organe de médiation. Car, pour la sécurité de la population Casamançaise, le cessez feu devrait être négocié par les deux parties engagées dans cette fête foraine, puis garanti par la communauté Sant Egidio.

Nous tenons à rappeler à Salif SADIO que, nous savons que c’est le contribuable sénégalais qui a payé les déplacements de ses hommes à Rome. Car, le budget de la communauté Sant Egidio pour ce simulacre est financé par le Sénégal en devise américaine. Donc, nous ne sommes étonnés de ce résultat.

Pour cela, nous restons convaincus que seules des négociations tenues sous l’égide des Nations Unies peuvent apporter une solution définitive à ce

conflit armé nous opposant à l’Etat du Sénégal. Par ailleurs, cette communauté sera tenue pour responsable de la division de notre armée et de toute escalade. Le temps de l’interdire sur notre territoire n’est plus loin.

Nous en appelons à la vigilance, au rassemblement et à l’unité d’action de toutes les structures qui luttent pour l’indépendance de la Casamance.

Notre histoire a été jalonnée de trahisons et de défections, mais nous n’avons jamais faibli, car nous sommes un peuple souverain. Et personne ne peut tuer un peuple.

Le peuple de Casamance est éternel par la volonté de Dieu!

Vive la Casamance libre et indépendante.

Le Cercle des Intellectuels et Universitaires du Mfdc.

Fait en Europe le 10-05-2014

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*