CONCOURS GENERAL  2017 : Limamou Laye de Guédiawaye conteste le classement

CONCOURS GENERAL  2017 : Limamou Laye de Guédiawaye conteste le classement

Sitôt connu, le classement du Concours général 2017 commence à être contesté. Les premières récriminations viennent de Limamou Laye qui conteste le rang qui lui a été attribué.

 Le classement établi par le ministère de l’Education concernant le Concours général sénégalais 2017 n’agrée guère la communauté éducative du Lycée Seydina Limamou Laye de Guédiawaye. Face à la presse, samedi dernier, ses responsables n’ont pas perdu de temps pour contester les résultats avant d’exhorter les autorités à avoir plus de considération à l’égard de leur institution. «Trop, c’est trop. On doit arrêter de stigmatiser et de marginaliser Limamou Laye qui est un lycée d’excellence qui a fait ses preuves dans le système éducatif. Limamou Laye a toujours été premier», cogne Lamane Mbaye, professeur de lettres, leur porte-parole. Dénonçant la «diabolisation» dont est victime le lycée de Guédiawaye, Lamane Mbaye explique les faits. «Les résultats ont été proclamés. L’année dernière, des critères de pondération ont été changés, ce qui nous avait placés en deuxième position. Et ces mêmes critères ont été reconduits cette année. Ce qui fait que le lycée Seydina Limamou Laye est sorti premier avec 21 distinctions. Malgré cela, on est en train de mettre en avant des élèves et non des établissements. Nous rappelons que le Concours général, ce sont les élèves mais aussi les établissements. Le Concours général est une institution extrêmement sérieuse. Et nous invitons les uns et les autres à mettre plus de sérieux dans ce concours qui récompense l’élite de l’école sénégalaise. Le lycée Seydina Limamou Laye est un et indivisible car les enseignements technique et général font un et le lycée a remporté sept fois le premier prix, deux fois le deuxième prix et une seule fois le troisième prix».

Face à ces manquements dénoncés, ces enseignants de Limamou Laye exigent plus de considération. «Nous voulons plus de considération. Nous l’avons dit l’année dernière et nous le répétons cette année encore une fois. L’année dernière, sur trois lauréats, on en a récompensé deux. On a fait comprendre aux autorités qu’elles ont célébré l’or et l’argent et oublié le bronze. Dans toutes les compétitions du monde, on récompense les trois premiers et non les deux premiers seulement», déclarent les contestataires.

Et de poursuivre pour conclure : «Nous voulons interpeller le Président Macky Sall pour lui dire que le lycée d’excellence Limamou Laye est en train d’être marginalisé  par certaines personnes qui ne veulent pas de son émergence. Ce, pour qu’il puisse prendre ses responsabilités et aider davantage notre institution.»

Pour rappel, en fin de semaine, le ministre de l’Education, Serigne Mbaye Thiam, a fait face à la presse pour livrer les résultats du Concours général, édition 2017. Ainsi, le classement pour l’enseignement général donne 1er le Prytanée militaire Charles Ntchoréré de Saint-Louis avec dix-sept (17) distinctions et 47,25 points ; 2ème Lycée Limamou Laye de Guédiawaye avec dix-huit (18) distinctions et 45,25 points ; 3ème : Maison d’Education Mariama Ba de Gorée avec onze (11) distinctions et 23 points. C’est ce classement que conteste le Lycée Limamou Laye de Pikine.   

In the Spotlight

Zimbabwe : sous pression, Robert Mugabe ne démissionne pas

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Oeil d’Afrique avec AFP Le président zimbabwéen Robert Mugabe a, dans un discours à la nation dimanche, défié les attentes en s’abstenant de démissionner, allant jusqu’à affirmer qu’il présiderait le mois prochain le congrès [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*