Confidences: Habré Au Cœur Des Déboires De Macky, Et S’il Ne Le Libère Pas…

Habré-saint-764x1024Les Sénégalais ne comprennent pas trop ce qui arrive au nouveau régime. Les jours se suivent et se ressemblent pour Macky Sall; chaque jour vient avec son lot de déboires. Déboires qui font monter la tension et soutiennent l’idée selon laquelle Macky ne peut pas diriger ce pays.

Des événements surviennent causant des catastrophes jamais imaginées jusqu’ici. Et le malheur continue de s’abattre sur le Président depuis un certain temps. Un dignitaire lébou très connu à Ouakam révèle que l’affaire Habré est au cœur des déboires de Macky Sall et appelle ce dernier à le libérer immédiatement avant qu’il ne soit trop tard.

« Macky va continuer à avoir des problèmes, s’il ne libère pas l’ancien Président Tchadien. Ce n’est pas un homme ordinaire. Toutes les personnes qui ont eu à l’attaquer ont rencontré des problèmes. Je vous cite quelques chefs d’Etat qui travaillaient pour qu’il soit arrêté et jugé. Khadafi, Amadou Toumani Touré, Nicolas Sarkozy, Laurent Gbagbo, Silvio Berlusconi, Abdou Diouf dans les années 2000, Abdoulaye Wade quand il a été finalement convaincu par la communauté internationale de le juger et le condamner ».

Selon lui, feu Sérigne Mansour Sy Borom daara yi disait tout le temps à Abdou Diouf et Abdoulaye Wade de ne pas toucher Habré s’ils veulent la paix. Avant même le 23 juin, il avait appelé Abdoulaye Wade pour lui dire ceci : « Laissez Habré tranquille si vous voulez être tranquille, car j’ai appris que le dossier de Habré a été bouclé et qu’il pourrait être arrêté à tout moment. Il lui avait même dit,qu’il ne veut pas que ce qui est arrivé aux autres lui arrive et il voulait parler de Khaddafi, Gbagbo et de ATT ».

Pour le cas de Macky, il indique : « Faites le constat depuis son arrestation, Macky rencontre des difficultés dans la gestion du pays. Et s’il ne le libère pas, ça peut lui coûter très chère ».

« Regardez depuis son arrestationle 30 juin 2013, et placé sous mandat de dépôt dans le cadre d’une enquête ouverte par un tribunal spécial devant le juger, Macky rencontre des problèmes dans la gestion du pays. Je peux juste citer l’affaire de la drogue dans la police et cette affaire de pénurie d’eau. Alors je lui demande de libérer cette homme pas du tout ordinaire, car je vais vous faire une révélation. Le jour de son baptême alors qu’il n’a pas encore plus d’une semaine, on l’a trouvé assis dans le lit.

Les gens ont eu peur et les religieux savaient que cette personne n’était pas ordinaire et il a été baptisé sans bruit », rapporte notre interlocuteur qui avait d’ailleurs alerté pour l’avoir dit aux journalistes devant le domicile de Habré, le jour même de son arrestation.

Source Derniereminute

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*