Congo : 2 ans de prison pour Makaya

sassouLa justice a condamné ce lundi l’opposant Paulin Makaya à deux ans de prison ferme pour “incitation à trouble de l’ordre public et insurrection”.

M. Makaya est détenu depuis huit mois à la prison de Brazzaville, à la suite de “marches pacifiques” organisées pour dénoncer la tenue du référendum qui a permis à Denis-Sassou Nguesso de briguer un troisième mandat.

Lors de l’énoncé du verdict, l’opposant habillé d’un costume bleu est resté très détendu et souriant même, selon le correspondant de BBC Afrique à Brazzaville.

Son avocat, Yvon Eric Ibouanga, a décidé de faire appel de la décision du tribunal.

“Nous demanderons que le dossier soit rapidement transmis à la juridiction d’appel, où il sera de nouveau jugé. Nous allons discuter de cette infraction. Elle n’en est pas une parce que l’Etat congolais, qui aurait subi un préjudice, ne peut pas demander le franc symbolique”, a fait valoir Me Ibouanga.

“On n’a pas donné la preuve du préjudice que M. Makaya aurait causé à l’Etat congolais à la suite de ce qui est qualifié d’incitation à trouble de l’ordre public (…) A mon avis, le jugement est injuste et illégal”, a-t-il soutenu.

Paulin Makaya est considéré comme l’organisateur de la marche non autorisée du 20 octobre dernier, contre le référendum constitutionnel au Congo.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*