Congo-Brazzaville : Si nous perdons le pouvoir, vous perdez la vie !

Congo-Chef detat-major-001Congo-Brazzaville : Si nous perdons le pouvoir, vous perdez la vie ! Il est certain que c’est le même traitement que le fainéant Biya du Cameroun réserve aux Bamilékés affairistes ( adeptes du faux et de la corruption) qui sont à Yaounde et Douala.

Menace ouverte! Peuple africain! peuple du Monde! Lisez bien ce petit texte!
Sassou Nguesso que nos frères de la RDC prennent pour un ange, n’est qu’un bon barbare, et tout ce qui se dit, tout ce qui se fait, est tellement honteux, que ce type ne vaut absolument rien.

Le Général Ndenguet et le Général Jean Dominique Okemba procèdent à l’arrestation de leurs frères du Nord qui sont de l’opposition. C’est ainsi que si je traduis des propos cruels et barbares sortant de la sale gueule des miliciens de Sassou en langue Mbochi les hommes de Ndenguet et de Jean Dominique Okemba en s’adressant à un haut cadre tel Blanchard Oba, mbochi , croyez-moi, lorsque ces menaces sont dites avec rages dans la langue mbochi, imaginez le poids de l’accent, le visage en marteau, le ton infernal et volcanique et le tout emballé dans une voix martiale en patois, imaginez le sort de la victime à qui l’on s’adresse?

Eh bien Monsieur Oba Blanchard est un haut cadre du pays, le cas de monsieur Limbongo Ngoka, tous des amis du Général Mokoko. ont été arrêtés sans compter monsieur Jean Ngouabi.

Si nous perdons le pouvoir, vous perdrez aussi votre vie en s’adressant à leur victime puis, en lui annonçant d’avance tu type de torture qu’il aura à subir.

Voilà le tribalisme de Sassou qui facilement et rapidement découvert!

Ce n’est pas tout! De notre source militaire, son homonyme Blanchard, c’est à dire, le chef d’État-Major de l’armée congolaise, est dépossédé de tout

l’armement du pays, Suivez mon regard!….

Le général Guy Blanchard Okoye, le chef d’État-Major, sous menace de mort,
Sassou, Ndenguet, Obara, Okemba,. s’apprêteraient à l’éliminer. Ils veulent le livrer aux chiens. Un commando est même prêt pour le liquider. Because…..

Soupçons abyssales, fabriqués de toutes pièces, en le considérant comme un allié caché du Général Jean Marie Michel Mokoko, sans une preuve, ils veulent simplement le débarquer, car après sa nomination, il avait déjà été soupçonné d’avoir protégé le colonel Marcel Tsourou dans l’affaire d’explosion d’obus au Camp Mpila qui avait rasé tout le quartier et des habitants.

Voilà un Président de la République sauvage jusqu’au bout des ongle, qui humilie son chef d’État-Major général, le Général Guy Blanchard Okoye, de l’ensemble de tous les outils, pièces et engins militaires, pour les placés à la direction de la Sécurité présidentielle.

Si un tel acte est décidé puis posé par un président de la République, cela signifie que Le gros con et imbécile de Président vient de livrer la République et surtout les citoyens congolais à la merci des bandits?

Par ce geste l’on comprend bien que les armes de l’armée congolaise ne sont là que pour défendre le pouvoir tribal de Sassou.

Comprenez bien le poids du geste, cela signifie que Le général Guy Blanchard, Okoye n’est plus en odeur de sainteté parce qu’il n’est pas Mbochi ou quoi? Que reproche-t-on à ce bouillant Général?

Par ailleurs, nous vous informons que Le général Guy Blanchard Oko, est un ancien élève du Lycée Léon- Mba de Libreville au Gabon.

Gervais Mboumba, militant des droits de l’homme – Titre : Afrique Monde

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*