Congo : Sassou N’Guesso s’implique dans les recherches du pasteur Ntoumi

nguessoLe président congolais s’implique lui-même dans la traque du pasteur Ntoumi recherché pour les attaques commises dans le Pool en avril dernier. Ce mercredi à Brazzaville, Denis Sassou N’Guesso a invité les populations à collaborer avec le gouvernement pour permettre l’arrestation du pasteur Ntoumi et de ses partisans.

 «Je dois demander aux populations et aux dirigeants politiques du Pool de se mettre avec le président pour isoler Ntoumi et ses partisans. Que nous nous mettions tous à le rechercher dans les buissons des forêts où il se cache et qu’on le mette hors d’état de nuire». C’est l’appel, ce mercredi à Brazzaville par Denis Sassou N’Guesso, à l’endroit des habitants du Pool et des autorités locales pour tenter d’arrêter le pasteur Ntoumi accusé d’avoir dirigé les attaques d’avril dernier ayant fait de nombreux morts.

 Si le Pool n’est pas en «situation de crise », le président congolais estime alors qu’il règne une «forme de banditisme » dans la zone. «Le pays va continuer sa marche et va se construire», a estimé Sassou N’Guesso. S’il est arrêté, le pasteur Ntoumi ne sera assassiné, a promis le président qui estime qu’il « répondra de ses actes» devant la justice.

Le pasteur Ntoumi et ses partisans se sont retranchés dans le Pool après les attaques du 4 avril dernier dans les quartiers sud de Brazzaville. Ces attaques ont fait 17 morts dont des éléments de la police, ainsi que d’importants dégâts matériels. Des exactions sont souvent commises dans le Pool et seraient l’œuvre du pasteur Ntoumi et de ses fidèles.

Un mandat d’arrêt contre le pasteur Ntoumi et deux de ses lieutenants avait été émis par le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Brazzaville, André Gakala Oko.

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*