"Connard", "débile profond": Yann Barthès insulté par un conseiller de Macron

Le soir de la victoire d’Emmanuel Macron au premier tour de l’élection présidentielle, le ton serait monté entre les proches du candidat et l’équipe de Yann Barthès… Pour fêter sa victoire au premier tour et remercier son équipe et ses proches, Emmanuel Macron avait convié tout son entourage à la brasserie parisienne de la Rotonde. Une célébration que la presse n’avait pas manqué de comparer à l’épisode Fouquet’s de Nicolas Sarkozy. Bref, un “bad buzz” dont les stratèges du clan Macron se seraient bien passés… et du pain bénit pour l’équipe iconoclaste du “Quotidien” de Yann Barthès.

“La Rotonde, c’est votre Fouquet’s?” Quand Emmanuel Macron s’approche des journalistes massés autour de l’établissement, la question de Paul Larrouturou (“Quotidien”) fuse et exploite la brèche sans détour: “La Rotonde, c’est votre Fouquet’s?”. La réponse cinglante du vainqueur en dit long sur son sentiment (voir vidéo ci-dessus). L’affaire n’en restera pas là.

Colère du clan Macron

La question suscitera en effet la colère des conseillers du futur président. La vengeance ne se fera pas attendre. L’équipe de “Quotidien” sera mutée en accès restreint pour la suite de la campagne. Elle reçoit même des menaces de boycott, des pressions et des insultes de la part de Sylvain Fort, selon Le Monde. Le conseiller en communication ne digère pas l’incident: “Gros connard”, “débile profond”, assène-t-il à Yann Barthès. Communication verrouillée Or, depuis l’investiture d’Emmanuel Macron, la communication de l’Élysée semble bel et bien verrouillée et la presse française conteste la méthode. Plusieurs sociétés de journalistes ont en effet protesté, dans une lettre ouverte, contre la décision de l’Elysée de choisir les journalistes autorisés à accompagner le chef de l’Etat lors de ses déplacements…

 

 

Auteur: 7sur7.be – 7sur7.be

In the Spotlight

Un procès manifestement injuste. Par Mody Niang

by James Dillinger in A LA UNE 0

Un procès manifestement injuste Oui, le procès qui s’ouvre ce jeudi 14 décembre 2017, est manifestement injuste, à la limite insupportable pour quelqu’un qui suit régulièrement l’actualité politique et surtout politicienne au Sénégal. Il ne [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*