Construction d’un siège à hauteur d’un milliard : Macky met le parti avant la patrie

L’Apr sera bientôt dotée d’un siège moderne. Celui-ci sera érigé à Sotrac Mermoz, près du dépôt de Dakar Dem Dikk. Sur un terrain de 2000 m2. Selon L’Observateur, qui détaille les chiffres du projet dans son édition de ce jeudi, le parti présidentiel a déboursé 600 millions de francs Cfa pour acquérir le terrain.
Le coût global de l’infrastructure est estimé à plus d’un milliard de francs Cfa. Il sera dit-on financé exclusivement par les militants et sympathisants de l’Apr. Le chef de l’État, président du parti, a insisté sur ce point : il ne sera accepté aucun franc d’opérateur économique non membre de la formation beige-marron.

A Wade on collait ce slogan « travailler, beaucoup travailler, toujours travailler », mais avec l’avènement du président Macky Sall c’est « la patrie avant le parti ».
Plus qu’un simple axiome, le secrétaire général de l’Alliance pour la république, a, dans un premier temps, mis à l’écart certains membres de son parti et les sommait de ne pas s’aventurer à des malversations car « je ne protègerais personne » déclarait-il.
Aujourd’hui, le président, chef de son parti veut ériger un complexe moderne pour le siège de son parti, l’Apr.

En fin politique, il anticipe sur les éventuelles réactions que peut susciter cette dépense colossale sur les deniers publics.
Avec le système auquel fonctionnent nos partis politiques, il est absurde de penser que les dépenses proviennent des membres et sympathisants du parti.
En effet, la permanence du Pds appartient à Wade, celle de ‘’luy jot djotna’’ à Gadio…
En tout état de cause le parti du président qui se voit aujourd’hui grand, trop grand veut être l’égal du Pds ou du Ps voir même les dépasser.
Et ce sera toujours le parti avant la patrie.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*