Contestation devant l’Assemblée nationale : Les pro-Khalifa Sall dispersés à coups de gaz lacrymogène

En ce samedi 25 novembre 2017, l’Assemblée nationale va statuer sur la levée de l’immunité parlementaire de leur pair, Khalifa Ababacar Sall, emprisonné dans le cadre de la gestion de la caisse d’avance de la mairie de Dakar. Une demande faite par le procureur de la République Serigne Bassirou Gueye et qui a crée de vives contestations de la part des pro-Khalifa.

Jugeant que les droits de leur leader sont bafoués par le régime en place, ces pro-Khalifa Sall ont tout bonnement décidé de manifester leur désaccord en s’invitant devant l’Assemblée nationale.

Toutefois, face aux effectifs sécuritaires déployés, ces pro-Khalifa se heurtent à une grande fumée provoquée par du gaz lacrymogène lancé par les gendarmes éparpillés le long de la ruelle menant vers l’institution.

Pris par surprise, les défenseurs du maire de Dakar ont du se disperser. En effet, pensant que la majorité va voter une levée de ladite immunité, ils veulent tout faire pour perturber le cours normal des choses. Il faut dire, suivant leur logique, que Khalifa Sall va tout droit vers un procès qui va l’anéantir politiquement si la levée est effective.

Ils considèrent par ailleurs, que l’Etat s’en mêle les pinceau juridiquement car l’on ne peut lever une immunité qui a été initialement effacée d’un revers de la main au sortir des dernières législatives qui faisait de Khalifa Sall un député de la 13 législature.

In the Spotlight

Mohammed ben Salmane blessé

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Mohammed ben Nayef, ancien prince héritier saoudien, confirme sur son compte Twitter que le fils et successeur désigné du roi saoudien, Mohammed ben Salmane, avait été blessé au cours de la fusillade qui a eu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*