Contrats publics au Sénégal-Mamadou Lamine Diallo : «il y a la persistance de la corruption malgré les dispositifs institutionnels»

mamadou-lamine-dialloL’accès à l’information et la transparence dans les contrats publics au Sénégal ne préoccupent pas seulement l’Article 19 et Hivos, ils interpellent également les autorités sénégalaises en l’occurrence les députés, qui votent les lois. Ayant pris part à l’atelier, Mamadou Lamine Diallo, d’informer qu’il leur fallait une loi sur l’accès à l’information « pour la bonne gouvernance et la transparence ».

«L’émergence de la citoyenneté au Sénégal ou encore la création de plus en plus de mouvements patriotiques, font que les gens veulent savoir comment sont gérées les finances publiques et donc qui posent des questions, cherchent des réponses», explique Mamadou Lamine Diallo présent à l’atelier organisé par Article 19 et Hivos SUR la transparence dans l’attribution des marchés publics.

Le parlementaire de poursuivre: «La persistance de la corruption, malgré les dispositifs institutionnels qui sont mis en place notamment l’Ofnac et autres, fait que nous nous intéressons aux contrats publics. Et, souvent la presse en fait ses choux gras en mettant en évidence un certain nombre de contrats ou de dysfonctionnements. Et c’est la raison pour laquelle tout le monde s’y intéresse», précise-t-il .

«En tant que député, avance-t-il: « on se bat toujours pour l’accès à l’information, et c’était le cas de notre bataille sur l’accès à l’information dans le domaine portuaire de NECOTRANS, de Bictogo, etc…, malgré les moyens limités que nous disposons».

En guise de conclusion, il déclare que «lorsque le président de la République signe un décret pour attribuer une exploitation minière à une société ou une multinationale, il doit réfléchir par deux fois», Avant d’ajouter que : « c’est pourquoi d’ailleurs, (il) soutient que le présidentialisme absolu n’est pas bon pour nous. Laisser au président seul le choix de cette décision, paraît extrêmement lourd».

pressafrik.com

In the Spotlight

Pourquoi Ouattara laisse planer le doute sur un nouveau mandat en 2020

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par  jeuneafrique.com En évoquant désormais l’éventualité d’un troisième mandat en 2020, Alassane Ouattara a surpris plus d’un observateur. Dans cette tribune, André Silver Konan décrypte la stratégie inattendue du chef de l’Etat ivoirien, qui espère [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*