[Contribution]-le régime des scandales à propension est-il bien le bon élève de l’impunité immorale ?

 Me Madické Niang en prend  pour son grade au nom des enquêtes  politico-judiciaires à  double standard et aux connotations ethniques.  Et les enquêteurs ont-ils donc oublié l’ancien ministre des finances et  de l’économie Abdoulaye Diop ? Circulez, il n’y a rien à voir !

Exclusif ! Abdoulaye Diop achète un immeuble à 1,5 milliard au Canada [Documents Preuves]

Les bonnes feuilles de Leral.net

Place donc à nos commentaires.

Un euphémisme assurément. Le spectacle des révélations monstrueuses à mettre au compte d’une république bananière qui ne recule devant rien pour se mainteneur au pouvoir.

La vérité des faits prouvent éloquemment que les quarante ans du parti socialiste accusé à tort ou à raison constituent remarquablement une broutille par rapport à la liturgie d’un blindage d’un Etat déliquescent, brigand dans les actes bien établis.

Une hydre mafieuse à grande échelle. Que ceux qui ne voulaient rien voir, ni rien entendre ou qui fermaient les yeux, au regard de leur silence complice, voient donc !

Place désormais aux masques qui tombent peu à peu. Ce qu’il est convenu d’appeler le véritable Talon d’Achille des biens mal acquis au nom de l’alternance de l’arnaque organisée.

L’affront titanesque, spectaculaire, est tellement affreux qu’on ne se sait pas où commençait où terminait. Les bons mots manquent même pour décrire avec exactitude l’ignominie déclarée comme la seule valeur qui vaille dans ce pays inintelligible. Le commun des mortels se demande même ce qu’il lui arrive. C’est tout simplement ahurissant aux règles élémentaires de la morale. L’esclandre des teignes cafardeuses, abjectes offusque à plus d’un titre le sénégalais lambda, stupéfait d’assister à la danse macabre qui se déroule devant lui, sans qu’il puisse faire quoi que ce soit, si ce n’est qu’il s’indigne dans son for intérieur. L’immoralité et le culot riment bien aux âmes puantes des cambrioleurs de la démesure.

Vous savez certainement de quoi nous voulons parler maintenant ! Pendant qu’on n’a pas encore fini d’épiloguer sur les cambrioleurs pris la main dans le sac de l’écurie de l’incurie et de la bassesse immonde, une autre brebis galeuse de la même prairie gloutonnée, pas n’importe laquelle focalise l’actualité pressante, défraie la chronique, en attente d’autres automatiquement plus coriaces, dans les prochains jours ou les mois à venir : Révélation | Exclusif ! Abdoulaye Diop achète un immeuble à 1,5 milliard au Canada [Documents Preuves]. Il est ministre d’état du budget de l’économie et des finances. Ministre ou minable de son propre budget  qu’il gère comme une entreprise unipersonnelle ? Il se sert d’abord lui-même avant de servir les autres au nom du partage du butin. Les bonnes feuilles de Leral.net[une prouesse] à l’honneur du journal.

Plutôt de s’expliquer sur le braquage dont il est comptable, ABDOULAYE DIOP, MINISTRE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES « Le Sénégal peut continuer à s’endetter sans risque». Le mépris audacieux sert d’exutoire comme tribune.

Ce que nous disions, hier, dans notre chronique «  Et les cambrioleurs se blanchissent en imams »se confirmerait dans les prochains jours. Car il tentera de balayer d’un revers de main les faits incriminés. Ce ne sera certainement pas le juge et parti qui prendrait le risque énorme de le mettre hors d’état de nuire, parce que lui-même est aussi mouillé que son élève. Motus et bouche cousue.

Abdoulaye Diop est l’homme qui en sait trop. La bonne posture s’autorise tout. Nous en sommes convaincus. Puisque les autres font pires que moi, j’en fais donc autant. Dans l’hypothèse d’une inculpation risquée, je ferai trembler la République. Je n’y irai pas le dos sur la cuillère. Je dispose d’éléments suffisamment probants sur la question. Ce monsieur là sait ce qu’il fait et pour toute connaissance de cause. Rien ne lui arrivera, du moins pour l’instant, tant que le parrain est aux manettes. Le cas de Souleymane Ndéné ndiaye, collectionneur de voitures de luxe et cie s’inscrira dans le même registre de l’opprobre. Il nous importe donc de prendre nos responsabilités et de les mettre en justice, demain, lorsque la nouvelle alternance sera à l’endroit même contre l’envers du décor.

Extraordinaire festival de caïds gros calibres éternels devant l’éternel. Silence coupable, le produit manufacturé made mal gouvernance et des prévarications publiques, pestilentielles ! Circulez, il n’y a rien à voir ! ndéyi bileugui- l’incubateur, le cerveau des gangs du laboratoire par excellence de la boite de pandore, parrain des milliardaires de l’éclair et des insultes. Des paresseux richissimes de la dernière heure. Le paysage singulier tout puissant en lieu et place des sénégalais passifs de l’inertie.

Et si on égrenait la longue liste parlante et infinie des vers de terres en apnée, le sénégalais gorgorlous tomberait en syncope par l’ampleur des dégâts déjà incommensurables ? Plus la sonde est à son comble, en profondeur, plus on découvre des espèces rares de “thiof” en immersion, calés au fond des rochers, montent en surface pour tomber admirablement sur les mailles du bon filet, mais malheureusement, au fur et à mesure que le temps passe, des surprises plus énormes, insupportables, insoupçonnables, les unes après les autres, nous donnent la chair de poule. Car les œufs enfouis dans les pierres restent invisibles au fond de la mer.

Le combat continue !

Ahmadou Diop

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*