Corruption et blanchiment présumés : Gadio pas encore tiré d’affaires

La décision de Cheikh Tidiane Gadio de témoigner à charge contre son co-accusé dans l’affaire de corruption et blanchiment présumés à laquelle, ils sont poursuivis par la justice américaine ne sera pas un long fleuve tranquille.

A en croire Les Echos, les avocats de Patrick Ho sont décidés de ne pas laisser l’ancien patron de la Diplomatie sénégalaise, “balancer” leur client, alors qu’il connaissait les tenants et les aboutissants de cette affaire.

D’ailleurs, selon les informations du canard, la défense de HO a déjà déposé sur le bureau du procureur, un document pour prouver que c’est Gadio, en personne, qui a suggéré des cadeaux aux autorités Tchadiennes.

Ce n’est pas tout, car, les robes noires ont aussi demandé la présence à titre de témoin d’un professeur et d’un expert chinois. Ce, pour expliquer que les faits et gestes de Patrick Ho ne sont pas en dehors de l’initiative Belt et Road, regroupant des pays en partenariat pour des affaires maritimes et ferroviaires.

In the Spotlight

Un Britannique condamné à la perpétuité à Abou Dhabi

by James Dillinger in Diplomatie 0

Le britannique Matthew Hedges a été condamné mercredi à la prison à perpétuité par le tribunal fédéral d’Abou Dhabi pour espionnage au profit d’un pays étranger, a annoncé une porte-parole de sa famille, Londres se [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*