Côte d’Ivoire: Ouattara pris au piège! Soro Guillaume supplante en 24h le congrès du RHDP

Par Fulbert Koffi

L’actualité politique Ivoirienne à vite tourné en moins de 24 heures après que le rideau soit tombé sur le 1er congrès du RHDP tenu ce samedi 26 janvier au stade Houphouet Bigny d’Abidjan. Guillaume Soro à, lui seul su faire taire les échos de ce grand congrès qui a drainé un beau monde.

Toujours démentir la marque de communication du clan Soro

Une interview diffusée sur un site qui jusque là était méconnu du grand public annonçant la candidature de Guillaume Soro pour 2020. L’information n’est pas nouvelle. C’est le contexte qu’il faut apprécier. Au lendemain du congrès du RHDP, que vaut Soro Guillaume désormais ? Voilà la qustion à la quelle voulait avoir reponse le PAN et son service de communication. Connaissant la stratégie de communication du président de l’assemblée nationale, on peut facilement croire à la connivence avec lafriqueaujourdhui.net.

Un coup qui pourrait être monté par les communicants du PAN afin de mésurer sa côte de popularité de ce dernier. C’était pourtant simple surtout que le service communicant de Soro a pris pour habitude de démentir toutes informations qui concerne sa candidature en 2020. Ce n’est pas une première fois donc ça pouvait passer; Dire et venir démentir. 

En communication s’est légion les ballons d’éssaie, sauf que Soro et son équipe en font un peu de trop. Mais cela fait parti de la stratégie adopté pour rester dans le fil de l’actualité.

Ainsi le service de communication à joué gros et il faut le féliciter. La sortie ou le fake news sur une interview de Guillaume Soro annonçant sa candidature en 2020 avec engagement immédiat et que cela n’était plus négociable a atteint l’objectif visé par Team. “Bogota”, pouvait-il étteindre l’échos du congrès du RHDP juste 24 heures après?

L’ancien chef rebelle a réussi son pari. Depuis dimanche 28 janvier après-midi en lieu et place du congrès du RHDP, l’actualité est dominée par la sortie de Soro. Avec la puissance des réseaux sociaux même dans les villages Ivoiriens, la conversation était centrée sur la prochaine candidature de Soro à la prochaine élection présidentielle. Même les responsables et militants du RHDP au lieu de se satisfaire et continuer de savourer leur exploit d’avoir bondé le stade Félix Houphouet Boigny et ses environs se démandaient pour “qui se prend ce Soro ?”.

Ouattara et le piège Soro

Recevant les journalistes Ivoiriens dans le cadre des Voeux de nouvel an, le président à confirmé que le cas Soro était plus fort qu’on ne pensait. En repondant à la question d’un journaliste lors de la cérémonie, le président Ouattara s’st montré ambarassé par le cas Soro. Allant jusqu’à annoncer la prochaine démission du président de l’assmblée nationale pour le mois de février. Devait-il l’annoncer? pourquoi Soro même qui a discuté de cette discussion avec lui ne le faisait pas? Devant les journalistes Ouattara a montré peu de sérénité sur la question même s’il a voulu paraître plus rassurant.

« ⁦@SOROKGUILLAUME⁩ démissionnera en février. C’est entendue. C’est réglée. » ⁦@AOuattara_PRCI⁩ #VIDEO #CI pic.twitter.com/BCJLODO53C

— OEIL D’AFRIQUE (@oeildafrique1) 28 janvier 2019

En tout cas en revelant cette prochaine démission, nous avons la confirmation que le confrère Bruno Fanucchi n’a fait que trahir des sécrets partagés entrent Ouattara et Soro.

Les dés sont jétés, et Guillaume Soro joue bien sont jeu trouble aux démentis incessant qui donnent du fil à retordre au camp Ouattara. Une source très proche du Pan ne confiat-il pas que Soro pourrait démissionner avant le 20 février, date arrêté de commun avec le président Alassane Ouattara.

Fulbert KOFFI

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*