Côte d’Ivoire: Ouattara promulgue la nouvelle Constitution

ouattara-promulgue-la-nouvelle-constitution-768x413Le président ivoirien Alassane Ouattara a promulgué ce mardi 8 novembre 2016 la nouvelle Constitution, adoptée le 30 octobre en référendum, avec 93,42% des suffrages exprimés et un taux de participation de 42,42, lors d’une cérémonie à la présidence.

« Je viens de procéder à la signature de la nouvelle Constitution qui donne naissance à la troisième République de notre pays  Le peuple ivoirien (a voté) avec une écrasante majorité de 93,42% des suffrages exprimés et un taux de participation de 42,42%. La voix des urnes a parlé, le vent de la démocratie a de nouveau soufflé sur la Côte d’Ivoire », a dit M. Ouattara.

Il s’est félicité que le pays ait six ans après la grave crise postélectorale qui a fait plus de 3.000 morts, une nouvelle loi fondamentale qui permet à la démocratie de faire encore un pas en avant après l’élection présidentielle d’octobre 2015.

« Le premier sentiment qui m’anime, c’est un sentiment de fierté, une fierté que je veux partager avec chacune et chacun d’entre vous. En effet, en dehors de quelques cas isolés, la journée de vote s’est déroulée dans le calme et la sérénité, confirmant ainsi que la grande majorité des Ivoiriens aspirent à la paix », a-t-il ajouté.

 Des leaders de l’opposition ivoirienne réunis au sein du « Front du refus et la Coalition du non », ont appelé à un boycott de ce référendum constitutionnel, estimant que le processus d’élaboration de la nouvelle Constitution n’a pas été inclusif.  Par cetre signature,le Président Alassane OUATTARA vient de promulguer la Constitution de la Troisième République #gouvci pic.twitter.com/HhyOFAL0P0

— GOUV.CI (@Gouvci) 8 novembre 2016

« Je voudrais remercier du fond du cœur tous ceux qui se sont rendus aux urnes pour accomplir leur devoir citoyen, bravant la pluie et le soleil. Par cette victoire, vous avez fait triompher la démocratie (…) A tous nos concitoyens qui ont voté non, je leur dis merci, merci d’avoir exprimé pacifiquement vos opinions avec responsabilité. Merci de croire que la Côte d’Ivoire est plus grande plus que toutes nos divergences politiques », a affirmé M. Ouattara.

Selon lui, cette nouvelle Constitution permettra à la Côte d’Ivoire de renforcer la cohésion sociale et les institutions du pays. Elle garantit les droits de chaque Ivoirien, notamment la jeunesse, les femmes, la société civile, les gardiens de la tradition et l’opposition politique.

« Avec cette Constitution, la Côte d’Ivoire est désormais outillée pour faire face à ses défis en vue d’atteindre l’émergence, accélérer les réformes. Je m’engage à poursuivre encore avec plus d’énergie l’œuvre de transformation du pays et à accélérer les réformes pour le bonheur de chaque Ivoirien », a-t-il poursuivi.

Le « Front du refus et de la coalition du non », envisage saisir la Haute Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), pour protester contre cette nouvelle Constitution.

© OEIL D’AFRIQUE

In the Spotlight

Les vraies raisons pour lesquelles Trump quitte l’UNESCO

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

À première vue, la décision prise la semaine dernière par l’administration Trump, immédiatement suivie par Israël, de démissionner de l’agence culturelle des Nations Unies semble étrange. Pourquoi pénaliser un organisme qui promeut l’eau potable, l’alphabétisation, [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*